24 septembre 2021

Risque modéré de grippe aviaire : 120 communes landaises obligées de claustrer leurs volailles

Ce vendredi, le ministère de l’Agriculture a décidé d’élever le niveau de risque de « négligeable » à « modéré ». De ce fait, des mesures de prévention sont appliquées dans des zones dites à risque particulier (ZRP), c’est-à-dire abritant des zones humides fréquentées par les oiseaux migrateurs. Lire l’article original

“La situation épidémiologique vis-à-vis de l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) est préoccupante”, a annoncé le ministre de l’Agriculture dans un communiqué publié ce vendredi 10 septembre. Le ministère a décidé d’élever le niveau de risque de « négligeable » à « modéré » sur l’ensemble du territoire métropolitain. De ce fait, des mesures de prévention sont rendues obligatoires à compter du 10 septembre dans les communes situées dans des zones dites à risque particulier (ZRP). Dans les Landes, 120 communes sont concernées.

Plusieurs cas en Europe et un dans les Ardennes

Depuis le 1er août, 25 cas ont été détectés dans la faune sauvage et autres oiseaux captifs en Europe. Depuis le 2 septembre, deux cas ont été déclarés en Belgique. C’est au tour ensuite du Luxembourg de déclarer un cas chez un particulier. En France, quelques jours plus tard, le jeudi 9 septembre, le laboratoire national de référence de l’ANSES annonce qu’un cas est détecté chez un particulier détenteurs de volailles (canards, poules, dindes, pigeons) dans le département des Ardennes. 

Face à la multiplication des cas et au caractère hautement pathogène du virus, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a décidé d’élever le niveau de risque de « négligeable » à « modéré » sur toute la France métropolitaine ce vendredi. Cela implique que des mesures de prévention sont rendues obligatoires dans les communes situées dans des zones dites à risque particulier. Ces ZRP sont les zones humides fréquentées par les oiseaux migrateurs. 

Les mesures à appliquer dès ce vendredi 10 septembre :

Dans les Landes, 120 communes sont concernées. La mise à l’abri des volailles est donc obligatoire, tout comme les rassemblements d’animaux et l’utilisation d’appelants.

  • mise à l’abri des volailles
  • interdiction de rassemblement d’oiseaux (pour des concours par exemple) 
  • interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ZRP à des rassemblements organisés dans le reste du territoire 
  • autorisations limitées des transports et d’introduction dans le milieu naturel de gibiers à plumes et de l’utilisation d’appelants 
  • interdiction des compétitions de pigeons voyageurs 
  • vaccination obligatoire dans les parcs zoologiques pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

La liste des 120 communes landaise 

Les 120 communes landaise sont à retrouver ici en détail. 

La carte des zones dites à risque particulier dans les Landes
La carte des zones dites à risque particulier dans les LandesSite de la chambre d’agriculture landaise

Comme indiqué sur le site de la Chambre d’agriculture des Landes, des mesures sont également rendues obligatoires sur tout le territoire (communes des Landes en blanc sur la carte) :

  • surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux ;
  • délai de prélèvements des palmipèdes avant transfert en gavage (étude Gène M) ramené à 10 jours maximum ;
  • bâchage des camions transportant des palmipèdes âgés de plus de trois jours ;
  • interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l’arrivée en France ;
  • vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet

Lire l’article original