11 avril 2021

Quelles sont les représentants des Landes dans notre hors-série sur les 100 marques de la région ?

Le temps d’un repas, le consommateur pourrait être habillé landais de la tête aux pieds, se mettre à table sur une nappe 100 % landaise et avoir dans son assiette des produits uniquement venus… Lire l’article original

Parmi les quelques points positifs de la crise du Covid-19, on peut noter le fort intérêt pour la consommation locale. « Sud Ouest » sort justement un hors-série qui recense les 100 marques de la région, dont huit sont landaises

Le temps d’un repas, le consommateur pourrait être habillé landais de la tête aux pieds, se mettre à table sur une nappe 100 % landaise et avoir dans son assiette des produits uniquement venus du département.

Cela pourrait passer pour une forme d’exploit à l’heure de l’économie mondialisée mais en ces temps de pandémie, les circuits courts et la consommation locale trouvent une place de plus en plus grande dans les habitudes des consommations des ménages. « Sud Ouest » publie justement un hors-série sur le patrimoine régional consacré aux 100 marques de la région. Huit de la liste sont landaises.

Sur le meme sujet

Des caleçons à la chaise longue

Classées par ordre alphabétique, les marques sont présentées grâce à un petit paragraphe qui retrace l’évolution de leur implantation ou de leurs méthodes. D’anciennes publicités ou des exemples des produits vendus viennent également les illustrer. Le moderne côtoie le vintage pour un saut dans le temps qui mélange toujours plaisir et nostalgie.

Côté landais, les frères Lagrave et leur marque d’habillement Adishatz, salutation en gascon, se trouvent dès la première page. Lancée en 2002 à Capbreton, la marque a toujours ses locaux et ses ateliers dans les Landes. Quelques pages plus loin, la marque de textile de maison Artiga, plus ancienne, est racontée. Ses tissus sont issus du grand Sud-Ouest et sont cousus dans les Landes.

Pour rester dans le textile, la marque d’Hossegor Pull In, et deux exemples de ses créations de caleçons, sont placées dans les dernières pages du livre. Pyrenex, d’abord distributeur d’oreillers, traversins et autre sacs de couchage en garnissage naturel puis fabricant de doudounes, dont l’un des ateliers a été relocalisé en France, fait aussi partie de l’ouvrage.

La part belle de la gastronomie

Rien à voir mais toujours landais, la marque de truite fumée des Pyrénées Ovive fait également partie du livre. Issue de la création de la Coopérative des aquaculteurs landais en 1981, cette gamme a été lancée en 2003. Parmi les 945 personnes travaillant dans les piscicultures d’Aqualandes, détenues par la Coopérative et le groupe Labeyrie, environ 650 sont dans les Landes : 550 à Sarbazan et une centaine à Roquefort.

Il n’y a évidemment pas que la truite fumée dans les Landes, mais aussi des marques comme Leymarie, Labeyrie et Delpeyrat. Cette dernière est connue pour avoir été la première à commercialiser les conserves de truffe et de foie gras en Dordogne, à Sarlat. Depuis 1993, l’entreprise est implantée à Saint-Pierre-du-Mont, dans les Landes.

Le magazine de 112 pages est disponible à la vente chez votre marchand de journaux et en ligne, pour 9,50 €.

Lire l’article original