13 avril 2021

PHOTOS – Dans les Landes, la poussière jaune des pollens de pins

Ce samedi, dans les Landes, une poussière, parfois sous la forme d’un nuage jaune a recouvert les voitures, les terrasses, les salons de jardins… Un phénomène habituel en cette saison, selon le Réseau National de Surveillance Aérobiologique. Il s’agit de pollens de pins. Lire l’article original

Après le sable du Sahara, il va falloir cette fois laver sa voiture ou son balcon à cause du pollen de pin. Les fortes températures de ces derniers jours et le vent, qui a soufflé ce samedi, ont eu pour effet de déposer une fine pellicule bien visible de ces pollens sur toutes les surfaces à l’air libre : trottoirs, bacs à fleurs, voitures et même linge étendu en extérieur. 

Le phénomène n’a rien d’inhabituel selon Samuel Monnier, ingénieur au RNSA, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique : “Dès qu’il y a du vent et des températures un peu plus chaudes que d’habitude, on a ces nuages de pollens qui se déplacent et qui recouvrent toutes les surfaces extérieures.”

La caractéristique de ces pollens est leur taille, “ce sont de très gros pollens, les pollens les plus gros qu’on a en France par rapport à toutes les espèces et du coup on les voit plus facilement”, rajoute Samuel Monnier.  

Les pollens de pins recouvrent toutes les voitures qui sont restées dehors
Les pollens de pins recouvrent toutes les voitures qui sont restées dehors © Radio FranceValérie Mosnier
Bien penser à s'essuyer les pieds avant de rentrer... Des pollens de pins sous les chaussures
Bien penser à s’essuyer les pieds avant de rentrer… Des pollens de pins sous les chaussures © Radio FranceValérie Mosnier

Pas d’allergie aux pollens de pins 

La bonne nouvelle pour les personnes allergiques, c’est que les pollens de pins ne sont pas allergisants. Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique n’a pas eu de remontées de médecins. La taille de ces pollens font “qu’ils ont du mal à rentrer dans les voies respiratoires”,note Samuel Monnier, “il y a souvent une confusion liée à ces nuages jaunes, alors que plein d’autres espèces sont en floraison en ce moment et qui gênent les allergiques, par exemple des platanes, des bouleaux et des graminées qui commencent aussi”. 

Petit tas de pollens de pins sur un trottoir à Mont-de-Marsan
Petit tas de pollens de pins sur un trottoir à Mont-de-Marsan © Radio FranceValérie Mosnier
Les chaises de jardin n'ont pas plus échappées aux pollens de pins
Les chaises de jardin n’ont pas plus échappées aux pollens de pins © Radio FranceLeïla Benjelloun

Lire l’article original