12 mai 2021

Perquisition au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

Des policiers mandatés par le parquet national financier ont perquisitionné les locaux de l’hôtel de Région ce mardi matin. Son président, Alain Rousset, est visé par une plainte pour détournement de fonds émanant d’un ancien collaborateur. Lire l’article original

Des policiers se sont rendus ce mardi matin à l’hôtel de Région à Bordeaux, mandatés par le parquet national financier. Ils enquêtent sur une plainte visant la campagne électorale d’Alain Rousset en 2015. Un ex-collaborateur d’Alain Rousset, David Angevin, l’a accusé de détournements de fonds. 

Cette perquisition intervient un peu plus d’un mois après l’ouverture de l’enquête. Depuis le début Alain Rousset, qui brigue un nouveau mandat en juin prochain, dément les accusations.

Dans un communiqué le président Rousset souhaite que “toute la lumière soit faite sur cette plainte calomnieuse” et indique qu’il “continuera de satisfaire, comme aujourd’hui, à toute demande du procureur et des enquêteurs”.

Davide Angevin, licencié de son poste dans des conditions houleuses, assure que le président-candidat a largement utilisé les moyens de l’institution à Bordeaux, Limoges et Poitiers lors de sa campagne électorale de 2015. Il affirme notamment qu’une quarantaine de personnels ont été utilisés à temps plein pour la campagne de 2015.

Lire l’article original