12 mai 2021

Pêche : cinq amis béarnais capturent un silure de 2,40 m dans les Landes

Dimanche 25 avril, 6 heures du matin. Cinq amis originaires du Béarn s’installent pour pêcher, en bord d’Adour, sur la commune de Mugron, dans les Landes. « À peine dix minutes après, mon coll… Lire l’article original

Par Luce Gardères

À Mugron, cinq pêcheurs béarnais ont sorti un monstre boueux de l’eau après une demi-heure d’efforts

Dimanche 25 avril, 6 heures du matin. Cinq amis originaires du Béarn s’installent pour pêcher, en bord d’Adour, sur la commune de Mugron, dans les Landes. « À peine dix minutes après, mon collègue Marvin a eu une grosse touche, raconte Cédric, d’Orthez. C’était un silure, immense ! Marvin a bataillé pendant une demi-heure, on l’a aidé pour le sortir de l’eau. » Le pêcheur « chanceux » est originaire de Lescar comme trois autres de ses collègues.

La bête capturée mesure 2,40 m… Couvert de boue, le « monstre » doit peser dans les 100 kilos, mais nos cinq amis n’ont pas le matériel pour vérifier. « On pêche souvent ensemble, mais c’est la première fois qu’on en attrape un aussi gros ! », assure Cédric. Les silures de plus de 2 mètres sont de plus en plus communs, le record en France est de 2,74 m.

Sur le meme sujet

« On l’a relâché »

« C’est la poubelle des rivières, ça mange tout : des chaussures, etc. », précise Cédric. En effet, les silures sont régulièrement accusés de dévorer les autres espèces de poissons et de déséquilibrer la faune aquatique. Dans certains plans d’eau où ils prolifèrent, ils sont traqués pour être éliminés.

« Nous, on l’a relâché : ça nous faisait mal de le tuer », confie Cédric.

Lire l’article original