30 juillet 2021

Nouveau clash entre le maire de Mont-de-Marsan et les soutiens de Geneviève Darrieussecq

Charles Dayot a pris un risque en soutenant les deux binômes LR de Mont-de-Marsan, au premier tour des départementales dans les Landes. Verdict des urnes : les 2 binômes sont éliminés. Pour ses adversaires, qui ont rejoint Couleurs Landes, le maire de Mont-de-Marsan paye son erreur stratégique. Lire l’article original

Après le premier tour des départementales dans les cantons de Mont-de-Marsan 1 et 2, la guerre entre le maire et les centristes éclate au grand jour dans les Landes. Pour les adversaires de Charles Dayot, ceux qui ont fait le choix de s’unir à Couleurs Landes, comme Pierre Mallet, qualifié au second tour sur la canton Mont-de-Marsan 2 (son binôme avec Cathy Dupouy obtient 31,13% des voix) et Mathieu Ara, chef de file de Couleurs Landes, qualifié au second tour sur Mont-de-Marsan 1 (son binôme avec Marie-Pierre Gazo récolte 25,44%), ce premier tour est symbole d’échec pour le maire.

Lui-même a dit qu’il voulait mesurer son poids politique, aujourd’hui il l’a – Pierre Mallet, candidat LR

Dans cette campagne, Charles Dayot a pris un risque en soutenant les 2 binômes LR de Mont-de-Marsan. Mais le verdict dans les urnes de dimanche soir est sans appel : les deux binômes LR sont éliminés, avec 17,01%, à Mont-de-Marsan 1 pour Marie-Christine Bourdien et Gilles Chauvin, et 11,91% des voix pour René Dupré et Nathalie Gass à Mont-de-Marsan 2. 

Depuis les résultats, la guerre entre le maire de Mont-de-Marsan et les soutiens de Geneviève Darrieussecq a éclaté au grand jour. Dès le dimanche soir, sur France Bleu Gascogne, le candidat Pierre Mallet (Couleurs Landes) a attaqué le maire : “Lui-même a dit qu’il voulait mesurer son poids politique, aujourd’hui il l’a. Lui avait fait le choix de la division, et les résultats disent bien les choses. Sur mon canton, il y a plus de 20 points d’écart.” Le maire de Benquet rajoute : “Je ne suis que le petit maire de Benquet… Un petit maire de campagne, comme il dit.”

Monsieur Mallet ne peut pas s’empêcher de parler de moi tous les jours – Charles Dayot, maire de Mont-de-Marsan

Ce lundi 21 juin, France Bleu Gascogne a tendu le micro à Charles Dayot, qui explique vouloir appeler à l’apaisement et à l’humilité : “Je ne sais pas si c’est une des qualités de Pierre Mallet, je n’ai pas à juger, mais l’humilité est de rigueur.”

Le maire de Mont-de-Marsan ajoute alors : “Monsieur Mallet ne peut pas s’empêcher de parler de moi tous les jours, alors que je n’étais pas candidat à cette élection. Mais je suis honorée qu’il pense à moi comme ça régulièrement, à croire qu’il éprouve à mon égard un sentiment contrarié.

Plus sérieusement, je peux comprendre sa fébrilité. Il a quand même perdu 12 points entre 2015 et 2020. Je pense que sans le soutien très fort de la ministre, il serait passé à la trappe dès le premier jour. J’espère pour lui qu’il conserve son mandat, et si c’est le cas, j’espère que nous le verrons plus à Mont-de-Marsan.”

La ministre dont parle le maire est Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée à la Mémoire et aux Anciens Combattants, qui soutient Pierre Mallet et Mathieu Ara, chef de file de Couleurs Landes et qualifié au second tour sur Mont de Marsan 1 avec Marie-Pierre Gazo (25,44%).

Le vendredi 11 juin, Charles Dayo avait envoyé une lettre à tous les Montois pour afficher son soutien aux candidats Les Républicains. Le maire y tenait des mots durs à l’encontre des élus sortants, notamment Mathieu Ara et Pierre Mallet, soutenus donc par Geneviève Darrieussecq. “Quel déshonneur, avait réagit sur France Bleu Gascogne. Moi qui ai mis Charles Dayot en place, qui lui ai tout donné, la mairie, l’agglomération, ma confiance, tout. Pourquoi ?”

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Charles Dayot se prononcera dans la semaine sur son vote au second tour

Autre preuve que la guerre est bien déclarée entre les deux camps : Charles Dayot dit vouloir réfléchir avant d’apporter ou non son soutien aux deux binômes Couleurs Landes qui vont affronter les binômes de l’Union de la gauche sur Mont de Marsan. 

  • Les résultats du canton de Mont-de-Marsan 1 : le binôme de l’union de la gauche, Frédéric Dutin et Salima Senson, arrive en tête, avec 30,57% des voix. Un autre binôme de qualifie au second tour : celui de Couleurs Landes, ARA Mathieu, GAZO Marie-Pierre (25,44%). Arrivent ensuite le binôme LR avec 17,01%, BOURDIEU Marie-Christine, CHAUVIN Gilles.
  • Les résultats du canton Mont-de-Marsan 2 : Le binôme de Couleurs Landes, Cathy Dupout et Pierre Mallet, obtient 31,13% des voix, juste devant le duo de l’Union de la Gauche, Julien Paris et Patricia Beaumont (30,83%). Le second tour se jouera donc entre ceux deux binômes. Le binôme LR de René Dupré et Nathalie Gass arrive en quatrième position avec 11,91% des voix.

Lire l’article original