21 juin 2021

Mont-de-Marsan : même un jour férié, le centre de vaccination fait le plein

Ce jeudi 13 mai n’est pas férié pour tout le monde. Pour preuve, la sécurité civile et les professionnels médicaux sont sur le pont, à l’Auberge landaise de Mont-de-Marsan, pour continuer à vacciner. … Lire l’article original

Par Karen Bertail – k.bertail@sudouest.fr

Ce jeudi 13 mai, ils étaient encore nombreux à faire la queue devant le centre de vaccination de l’Auberge landaise de Mont-de-Marsan pour attendre leur injection

Ce jeudi 13 mai n’est pas férié pour tout le monde. Pour preuve, la sécurité civile et les professionnels médicaux sont sur le pont, à l’Auberge landaise de Mont-de-Marsan, pour continuer à vacciner. « La voilure est un peu allégée, reconnaît Nathalie Darraillans, la cadre de santé de l’hôpital Layné, responsable du centre de vaccination. Nous avons deux à trois lignes ouvertes contre quatre à cinq. »

Dehors, les élus du jour – assesseur, étudiante infirmière… – attendent tranquillement. « J’ai pris rendez-vous il y a trois semaines, je n’avais pas fait attention que c’était férié. C’est un hasard total. Je suis à la retraite, pour moi, ça ne change rien, indique Myriam. J’étais un peu méfiante à l’idée de me faire vacciner. Mais depuis que mon compagnon est à l’hôpital, j’ai peur de lui refiler quand je vais le voir, alors en me vaccinant je le protège. »

Sur le meme sujet

Montée en puissance

Un peu plus loin, Julie et Hélène attendent aussi leur tour. « Nous avions pris rendez-vous il y a quinze jours. Férié ou pas, on veut se faire vacciner. Après, c’est vrai qu’on est désolé pour les gens qui sont obligés de travailler ce jour-là pour nous vacciner », indiquent les jeunes femmes vulnérables à de cause de comorbidités.

« Nous n’avons plus de créneaux disponibles (sauf pour les secondes doses, NDLR), précise Nathalie Daraillans. Nous attendons les nouvelles dotations de l’Agence régionale de santé pour pouvoir ouvrir la prise de rendez-vous. Nous ne savons absolument pas quand nous allons en recevoir, mais ça devrait être très prochainement : dès juin, on espère. »

Sur le meme sujet

En effet, le gouvernement ayant demandé une accélération des vaccinations, le centre de l’Auberge landaise prévoit une montée en puissance. « Nous devrions passer à 900 ou 1 000 vaccinations par jour, contre 520 à 540 actuellement sur une journée normale. Depuis le début, notre maximum a été de 600 vaccinés entre 9 et 17 heures. C’était rythmé. »

Parfois, en fin de journée, des gens attendent au cas où ils pourraient profiter d’un désistement et donc d’une dose restante. « Quand on a des doses, on appelle les gens inscrits sur une liste d’attente. Nous faisons en fonction de ces trois pages en priorité. Donc il n’est malheureusement pas utile de faire le pied de grue devant le centre. »

Lire l’article original