7 mai 2021

Mont-de-Marsan : malentendu autour de la fresque, l’œuvre pourrait être retirée

« Une œuvre d’art qui n’a pas commencé dans l’émotion n’est pas de l’art », disait Paul Cézanne. Pour cette deuxième fresque du projet street art mené par la mairie de Mont-de-Marsan, on ne peut pas d… Lire l’article original

« Une œuvre d’art qui n’a pas commencé dans l’émotion n’est pas de l’art », disait Paul Cézanne. Pour cette deuxième fresque du projet street art mené par la mairie de Mont-de-Marsan, on ne peut pas dire que l’émotion n’ait pas été au rendez-vous. La peintre muraliste Marika Gysbers avait commencé son travail sur le portrait du coureur de l’extrême Philippe Richet, rue Dominique-de-Gourgues, mardi dernier, 27 avril, et avait prévu de l’achever le lendemain…

Lire l’article original