7 mai 2021

Mont-de-Marsan : l’homme accusé d’avoir mortellement fauché la joggeuse sur la BA 118 devant les juges demain

Marion Aubert a été renversée alors qu’elle faisait son jogging, aux alentours de 19 heures, sur la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan, mardi 23 février 2021. Le conducteur, lui aussi militai… Lire l’article original

Le conducteur de 27 ans qui reconnaît avoir fauché Marion Aubert est attendu demain au tribunal judiciaire de Mont-de-Marsan

Marion Aubert a été renversée alors qu’elle faisait son jogging, aux alentours de 19 heures, sur la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan, mardi 23 février 2021. Le conducteur, lui aussi militaire sur la BA, est attendu demain matin devant les juges montois, dans le cadre d’une comparution immédiate. L’homme, âgé de 27 ans, a expliqué en garde à vue ne pas avoir vu la jeune femme.

Il a indiqué être revenu sur la base récupérer des effets personnels alors qu’il était en repos ce jour-là. Les investigations ont déterminé que le conducteur était positif au dépistage d’alcoolémie au moment des faits. Il avait 1 gramme d’alcool par litre de sang.

Sur le meme sujet

Jugé pour homicide involontaire, l’homme a déjà été condamné en 2013 pour blessures involontaires alors qu’il conduisait alcoolisé.

Âgée de 24 ans, la victime, Marion Aubert était originaire des Hauts-de-Seine. Elle était très impliquée dans la vie associative sportive montoise depuis son affectation à la BA. Ses obsèques ont eu lieu, le 2 mars, à la chapelle Notre-Dame de l’Espace, à l’entrée de la base aérienne.

De nombreux hommages, notamment un jogging à Menasse initié par le Stade Montois, avaient eu lieu.

Lire l’article original