30 juillet 2021

Mont-de-Marsan. « Je n’ai pas l’intention de me laisser salir », prévient Geneviève Darrieussecq

Un air de « Tontons flingueurs » flotte sur Mont-de-Marsan. Ou de « House of cards », pour les fans de séries télé. Résumé des épisodes précédents : en 2014, Geneviève Darrieussecq est réélue maire de… Lire l’article original

Un air de « Tontons flingueurs » flotte sur Mont-de-Marsan. Ou de « House of cards », pour les fans de séries télé. Résumé des épisodes précédents : en 2014, Geneviève Darrieussecq est réélue maire de Mont-de-Marsan en faisant entrer en politique un certain Charles Dayot ; en 2017, élue députée et nommée secrétaire d’État, elle adoube celui qui était son adjoint aux finances pour qu’il devienne maire ; en 2020, elle le soutient aux élections municipales et figure en quatrième position sur sa liste.

Et puis le coup de tonnerre, la semaine dernière. Dans un courrier distribué aux Montois au sujet des départementales, Charles Dayot s’oppose frontalement à la ministre déléguée aux Armées, évoquant notamment « des élus gloutons et cumulards, candidats à tout mais finalement efficaces nulle part…

Lire l’article original