11 avril 2021

Mont-de-Marsan : ils veulent occuper le théâtre pour demander de « laisser respirer la culture »

De l’Odéon, à Paris, à l’espace Pluriels, à Pau, les théâtres occupés sont de plus en plus nombreux, partout en France. Depuis un an, les mesures sanitaires pour lutter contre l’épidémie de Co… Lire l’article original

De l’Odéon, à Paris, à l’espace Pluriels, à Pau, les théâtres occupés sont de plus en plus nombreux, partout en France. Depuis un an, les mesures sanitaires pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 ont mis la culture sous cloche. Pour ne pas dire au placard. Partout, des artistes de tous bords occupent des lieux de théâtre pour faire entendre la voix de ceux contraints au silence. Un collectif landais a décidé de rejoindre le mouvement.

Sur le meme sujet

Grégori Bacquet a lancé le mouvement, vite rejoint par le Théâtre des Deux Mains (Td2m), de Villeneuve-de-Marsan, et les Egalithes. D’autres sont encore attendus en renfort d’ici le point de départ du mouvement, fixé mardi 16 mars, à midi, au théâtre Le Molière, à Mont-de-Marsan. « Nous ferons attention au lieu », assure David Sanhes du Td2m, auteur de l’affiche qui bat le rappel, depuis ce week-end, sur les réseaux sociaux. » Nous voulons manifester notre désarroi, nous ne sommes pas là pour faire un esclandre. »

Quelle forme prendra exactement la protestation ? Rien n’est encore arrêté mais David Sanhes compte sur « la folie des artistes, pour crier leur joie aussi bien que leur colère ». Combien seront-ils ? Il est encore trop tôt pour le dire pour l’instant, une trentaine de personnes ont partagé leur souhait de défendre un message commun : « Ouvrez les salles, redonnez un peu de sens à la vie en faisant respirer la culture », martèle David Sanhes, qui n’a pas à chercher très loin pour pointer les « incohérences » de la lutte contre l pandémie : « Dans la salle que nous utilisons, à Villeneuve, nous n’avons plus le droit de faire de spectacles mais des réunions s’y tiennent toujours. Et dans ces réunions, il y a autant de gens sur le plateau que dans les gradins d’habitude pour nos représentations. »

Sur le meme sujet

Culture : l’occupation des théâtres gagne peu à peu

Culture : l’occupation des théâtres gagne peu à peu

Depuis sept jours, des professionnels du spectacle manifestent à l’Odéon à Paris. D’autres théâtres, dont l’Espace Pluriels à Pau, sont également occupés par des intermittents. La ministre Roselyne Bachelot promet des annonces ce jeudi

Comme tant d’autres artistes, dont certains ne se relèveront pas de la crise actuelle, il en est convaincu : « Il est temps de faire quelque chose. » C’est pourquoi rendez-vous est donné mardi midi, au Théâtre de Mont-de-Marsan.

Lire l’article original