18 mai 2021

Mont-de-Marsan Agglomération : un bureau des maires le 9 mars suite à la lettre des “frondeurs”

Le président Charles Dayot a réagi à la lettre ouverte envoyée par 15 élus dont trois vice-présidents de l’assemblée communautaire . « Je tiens à dire combien je réprouve et je condamne ce pro… Lire l’article original

Charles Dayot a introduit la séance par un propos qui fait suite à la lettre ouverte des « frondeurs »

Le président Charles Dayot a réagi à la lettre ouverte envoyée par 15 élus dont trois vice-présidents de l’assemblée communautaire . « Je tiens à dire combien je réprouve et je condamne ce procédé. Les allégations de harcèlement m’ont choqué et des témoignages de colère des agents me sont parvenus. Des suites vont être données. » Concernant les thèmes abordés par les signataires, il a répondu. À propos de sa « gestion financière » critiquée par les frondeurs, Charles Dayot fait confiance au futur débat, « à la fois rétrospectif et prospectif », du budget. « Je souhaite que les élus soient partie prenante du projet. »

>> Mont-de-Marsan Agglo : les trois vice-présidents frondeurs sur la sellette

Concernant le débat interne, il annonce une discussion le 9 mars prochain en bureau des maires, sur le pacte de gouvernance. Enfin, il a indiqué qu’un « conseil de développement verra le jour en 2021, avec une volonté d’ouvrir cette instance le plus largement possible ».

Il a conclu en assurant que « les échanges se poursuivent. Vous serez informés en temps réel et en transparence ». Malgré son invitation, aucun élu n’a souhaité réagir ou poser de questions. Ni même les trois vice-présidents « sécessionnistes », dont l’un d’eux, Pierre Mallet, était excusé pour raison de santé.

Lors du débat qui a suivi, certaines prises de parole ont fait référence à sa gestion de l’Agglo. Seul le premier adjoint de Geloux, Jean-Paul Alyre, a formulé son soutien sans réserve au président Dayot, critiquant plutôt sa prédécesseure.

Lire l’article original