7 mai 2021

Mont-de-Marsan : 150 manifestants contre la proposition de loi Sécurité globale

Onze associations, mouvements et syndicats avaient appelé à manifester samedi matin place Saint-Roch pour demander “le retrait total du texte”. 150 personnes ont répondu à l’appel et marché jusqu’à la préfecture. Une heure après la petite manifestation (20 personnes) des pourfendeurs du projet de loi bioéthique, 150… Lire l’article original

Une heure après la petite manifestation (20 personnes) des pourfendeurs du projet de loi bioéthique, 150 personnes ont marché de la place Saint-Roch à la préfecture des Landes, rue Victor-Hugo à Mont-de-Marsan, samedi matin.

Onze associations (1) et mouvements dont cinq syndicats qui forment le comité Défendons nos libertés avaient lancé un appel à la population afin de demander le retrait de la proposition de loi Sécurité globale qui doit être ré-examiné début mars au Sénat. “Nous voulons le retrait total et pas seulement celui de l’article 24” a indiqué au micro, Marc Guyon, secrétaire fédéral départemental du syndicat FO.

“C’est du jamais vu en France, nous glissons petit à petit vers un régime totalitaire” a-t-il poursuivi faisant allusion à un décret “passé en catimini” sur le “fichage des militants”.

La présidente du Mrap landais, Valérie El Bakkali, a quant à elle pris la parole pour fustiger les militants d’une autre lutte, celle contre la loi bioéthique, réunis peu avant à Mont-de-Marsan. “D’autres personnes, intégristes religieux, militent pour l’abandon de droits gagnés par la lutte. Le droit des femmes, des homos et des minorités”.

(1) Le Comité « Défendons nos libertés » regroupe la ligue des droits de l’Homme, le Mouvement de la Paix, la Ligue de l’Enseignement, Le MRAP, la Libre Pensée, le Conseil Départemental des Associations Familiales Laïques, l’Association Familiale Laïque du Marsan, le mouvement des jeunes landais, Droit Au Logement, les Amis de la Terre et ATTAC) et 5 organisations syndicales (CGT, FO, FSU, Solidaires et

MODEF).

Lire l’article original