20 avril 2021

Max Godemet réélu pour un dernier mandat au comité des Landes de rugby

Prévue en décembre dernier mais reportée en raison de la crise sanitaire, l’assemblée générale élective du comité des Landes de rugby vient de se tenir, en mode dématérialisé. Su… Lire l’article original

Le Montois vient d’être reconduit pour les quatre prochaines années, à l’unanimité, à la présidence du comité des Landes de rugby.

Prévue en décembre dernier mais reportée en raison de la crise sanitaire, l’assemblée générale élective du comité des Landes de rugby vient de se tenir, en mode dématérialisé.

Sur le meme sujet

24 des 40 clubs du département ont répondu présent à l’invitation de l’instance départementale. Concernant l’élection, pas de suspense. Max Godemet, le président sortant, et son équipe ont été reconduits dans leurs fonctions pour les quatre prochaines années, à l’unanimité. Ce sera « mon dernier mandat », a déclaré le président élu.

« C’est un gros travail pour les clubs qui doivent remplir le cahier des charges imposé par la fédération, tout le monde dans la structure étant concerné, les administratifs, dirigeants et éducateurs »

L’ex-directeur technique national, en charge de la coordination de la fédération, désormais très impliqué dans le rugby landais, n’a pas manqué de rappeler les objectifs à venir, à savoir les diverses missions de formation et animation rugbystique. Ainsi, la nouvelle équipe réunie autour de lui, avec « un maillage géographique », aura comme objectif de poursuivre les labellisations des écoles de rugby, désireuses de venir rejoindre les douze qui les ont déjà obtenues ces dernières semaines.

Sur le meme sujet

Vidéo. Rugby : l'US Dax sur courant alternatif

Vidéo. Rugby : l’US Dax sur courant alternatif

Performants lors du premier acte depuis deux matches, les Dacquois ont encore flanché face à Chambéry après la reprise. L’inverse des semaines précédentes. La qualification passera par plus de régularité

« C’est un gros travail pour les clubs qui doivent remplir le cahier des charges imposé par la fédération, tout le monde dans la structure étant concerné, les administratifs, dirigeants et éducateurs », reconnaît le président.

La formation des éducateurs

Autre dossier à poursuivre : la formation des éducateurs, dont le Covid a stoppé l’alternance sur le terrain : « Compte tenu de l’arrêt des compétitions, nous sommes en train de nous adapter, afin de ne pas freiner leur obtention ». Max Godemet n’a pas oublié de remercier les divers bénévoles, sans oublier le conseiller technique départemental arrivé en décembre 2019, Sylvain Labarère. Tous à leur niveau, œuvrent courageusement malgré l’ombre de la crise sanitaire.

Le rugby landais continue de se structurer et de progresser, malgré le sérieux coup de frein actuel que représente l’arrêt des compétitions.

Le comité des Landes de rugby

Les 30 élus : Max Godemet (Stade Montois), Joel Artigues (Biscarrosse), Eric Badetz (Mimizan), Eric Balhadère (Bayonne), Pascal Miramont (Miramont), Guy Bellegarde (Côte Landes Rugby), Patrick Bérilhe (US Dax), Pierre Cabanes (Rion/Morcenx), Christian Campagne (Hagetmau), Jean-Marie Capdepuy (Saint-Paul), Stéphanie Capon (Ychoux), Jean-Marc Chevrier (US Dax), Didier Courtade (Stade Montois), Patrick Daguzan (Parentis), Sébastien Daudon (Parentis), Didier Dussaut (Saint-Paul), Pascal Filhol (Gabarret), Vincent Godemet (Soustons), Jean-Jacques Gourdon (Stade Montois), Jean-François Hittos (Saint-Sever), Jean-Louis Lacouture (Mugron), Jean-Pierre Lafitte (US Dax), Philippe Lafontan (Tyrosse), Didier Malicheck (Stade Montois), Pierre Novion (Peyrehorade), William Rebeyrotte (US Dax), Arnaud Siberchicot (Côte Landes Rugby), Guillaume Solana (Stade Montois), Patrick Talès (Stade Montois), Guy Villenave (Landes Océan).

Lire l’article original