13 avril 2021

L’impression 3D : une nouvelle activité pour une entreprise d’Orthevielle

C’est une révolution : les mots de Renaud Aba, le dirigeant de l’entreprise « Usinage et Impression 3D ». La 3D est une stratégie de diversification de l’activité de la société landaise. Lire l’article original

Usinage et Impression 3D à Orthevielle, c’est la société crée en 2013 par Renaud Aba. L’entreprise est spécialisée, dans un premier temps, dans la fabrication de caches pour les groupes extérieur de climatisation. Mais depuis un et demi, elle a une nouvelle stratégie de diversification de l’activité. Même si le cœur de métier reste la conception d’habillage pour les climatisations, elle se tourne vers une technologie d’avenir : l’impression 3D. Pour cela, elle s’appuie sur un outil de production déjà existant.

Interview de dans la Nouvelle Eco, à écouter ici.

Une stratégie payante

Il est possible de tout réaliser avec ce qu’on peut appeler une révolution industrielle, explique le gérant Renaud Aba. Cette technologie touche tous les secteurs : du médical au culinaire, en passant par l’aéronautique ou l’automobile. Dans les ateliers de « Usinage et Impression 3D », des pièces pour moteurs de véhicules anciens ont été recréées, pour machine à laver, pour portes de réfrigérateurs par exemple. Une révolution avec un point faible : la durée de réalisation. Cela peut prendre plusieurs heures, même pour une petite pièce. Mais les avantages sont nombreux : le sur-mesure et l’anti-gaspillage. L’impression 3D est une démarche écologique, dans le sens où il désormais plus facile de réparer, et donc, d’éviter de jeter. 

L’an dernier, l’entreprise Usinage et Impression 3D à Orthevielle a vu son chiffre d’affaire baissé, mais elle sauve les meubles parce que le choix de la diversification a été fait auparavant.

Une stratégie payante parce que se reposer sur le seul marché du cache clim, c’était pas suffisant pour une année covid.

Lire l’article original