2 décembre 2022

Les services de l’État s’entraînent pour faire face à la menace terroriste

Lire l’article original

La préfecture des Landes, en lien avec la Police Nationale, a organisé un exercice de sécurité civile « attentat dans un centre commercial » avec le déploiement effectif de moyens, permettant de s’entraîner à la gestion de ce type de crise.

L’organisation d’exercices est indispensable pour renforcer l’efficacité des dispositifs opérationnels et se préparer à faire face aux évènements susceptibles de survenir.

Cet exercice a eu lieu le 18 novembre au centre commercial du Grand Mail à Saint-Paul-les-Dax, a permis de tester l’efficacité du dispositif opérationnel et d’intervention des forces de l’ordre, le plan ORSEC NOVI (Organisation de la réponse de sécurité civile en cas de nombreuses victimes), les protocoles d’intervention ainsi que la prise en charge des victimes par l’ensemble des services.

Cet exercice simulait un attentat dans un centre commercial, par quatre assaillants, engendrant environ 29 blessés. L’objectif était de neutraliser au plus vite les assaillants, d’évacuer en toute sécurité les victimes et de leur porter secours dans un contexte difficile.

Au total 222 personnes ont été mobilisées :

  • La préfète, le sous-préfet de l’arrondissement de Dax, la directrice de cabinet ;
  • Le procureur de la République du parquet de Dax ;
  • 10 agents préfectoraux ;
  • 80 policiers et gendarmes dont le Directeur zonal, le directeur départemental et le directeur départemental adjoint de la sécurité publique, les équipes du RAID de Bordeaux, de la BRI de Bayonne, le PSIG Sabres de Dax, les BAC de Dax et Mont-de-Marsan, le GSP de Dax, les policiers et gendarmes des Landes ;
  • 78 sapeurs-pompiers landais ;
  • 50 membres du SAMU landais ;

L’organisation d’exercices est indispensable pour renforcer l’efficacité des dispositifs opérationnels et faire face aux évènements susceptibles de survenir. Cet exercice simulait un attentat dans un centre commercial, par quatre terroristes, engendrant environ 29 blessés. L’objectif était de neutraliser au plus vite les assaillants, d’évacuer en toute sécurité les victimes et de leur porter secours dans un contexte difficile.

La préfète des Landes remercie le responsable du centre commercial du Grand mail ainsi que ses équipes, l’ensemble des participants et les organisateurs de l’exercice.

Lire l’article original