24 juin 2021

Les musées connectés font découvrir leurs petits trésors sur les réseaux sociaux avec la Museum Week

Chaque jour de la semaine un mot dièse sur les réseaux sociaux permet de découvrir les particularités cachées ou oubliées des musées du monde. La “museum week” a aussi offert l’occasion d’une bataille (virtuelle et amusante) entre musées sur l’origine du béret. Lire l’article original

L’initiative est française, mais la Museum Week, la semaine des musées se déroule en anglais. Depuis une dizaine d’années, un mot-dièse est proposé sur les réseaux sociaux chaque jour de la semaine aux musées participants dans le monde entier. Ils doivent l’illustrer avec leurs collections, ce qui permet d’ouvrir les portes à un autre public. Un outil dont l’intérêt a vraiment montré tout son sens lorsque les musées étaient fermés, afin d’attirer des visiteurs à la réouverture.

Exemple : avec le musée basque, la Museum Week avait pour mot d’ordre cette année, la créativité. Avec le mot-dièse de lundi #behindthescene (dans les coulisses), le musée basque a proposé des clips vidéos sur la restauration des œuvres, ou encore jeudi, avec le mot-dièse #eurêka, le musée a voulu illustrer la lumière et les éclairage avec un meuble de Benjamin Gomez créé délibérément pour le tennisman Jean Borotra avec des lampes créées par le verrier Mauméjan

Meuble créé pour le tennisman Jean Borotra Mauméjean Frères maîtres verriers flanqué de lumières à abat-jour en vitrail dit de style américain.
Meuble créé pour le tennisman Jean Borotra Mauméjean Frères maîtres verriers flanqué de lumières à abat-jour en vitrail dit de style américain. © Radio FranceBixente Vrignon

Mais en début de semaine, le premier mot-dièse était #onceuponatime (il était une fois) et les musées du sud ouest ont choisi de l’illustrer à partir du béret. L’occasion d’une belle rivalité autour de l’origine de ce couvre-chef (basque, béarnais ou landais?) entre musées du sud-ouest à travers un long fil Twitter, un “thread” à découvrir ci-dessous.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Dans le sud-ouest, la plupart des musées se sont regroupés sous le mot-dièse #museesSO. Les musées  Bonnat-Helleu et le Musée Basque de Bayonne, la villa Arnaga de Cambo-les-Bains; en Béarn ceux de Jeanne d’Albret, du château de Morlanne, du musée d’Ossau, le musée Serbat, dans les Landes, le musée de la Chalosse, et la liste n’est pas limitative.

Lire l’article original