28 juillet 2021

L’entreprise « Les Canards d’Auzan » recrute

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE  L’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP), a durement affecté la filière  pendant de long mois.  Dans le département du Gers 66 foyers ont été recensés, et 93  élevages ont été dépeuplés. 389 450  animaux ont été abattus et provenaient des foyers IA et liens épidémiologiques, ainsi que 533 465 animaux dépeuplés dans le cadre d’un  abattage préventif. […] Lire l’article original

CASTELNAU D’AUZAN-LABARRERE

Photo: Les canards d'Auzan

Photo: Les canards d’Auzan

 L’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP), a durement affecté la filière  pendant de long mois.  Dans le département du Gers 66 foyers ont été recensés, et 93  élevages ont été dépeuplés. 389 450  animaux ont été abattus et provenaient des foyers IA et liens épidémiologiques, ainsi que 533 465 animaux dépeuplés dans le cadre d’un  abattage préventif. 214 communes gersoises ont été touchées  par des mesures de limitation de mouvement des volailles.

Lors de cette IAHP, pour l’abattage des animaux, l’abattoir Auzanais « Les canards d’Auzan » a été rapidement choisi par les autorités parce qu’il fait partie des plus grands au niveau de sa capacité.

Maintenant, c’est la reprise tant attendue  par  tous les professionnels de cette filière.

Ces-jours-ci, les éleveurs ont de nouveau pu accueillir  les canards dans leur élevage, et aux Canard d’Auzan le personnel est en place. L’entreprise  recherche encore une centaine d’employés, dont 50 pour la mi-juillet, date où les premiers canards arriveront à l’abattoir. Ces emplois seront en CDD  ou CDI selon les personnes et les postes à pourvoir. L’établissement est un des plus importants  bassins d’emplois  du territoire.  Aujourd’hui, ce sont 250 personnes qui sont employées sur le site.

Les Canards d’Auzan  s’approvisionnent en canards exclusivement auprès de producteurs locaux. À l’heure actuelle, ils sont 120 éleveurs qui fournissent  l’établissement en produits de qualité. Depuis les élevages, le transport, l’abattage, la découpe et   jusqu’aux conserves de plats cuisinés et évidemment de produits frais,  la filière pratique évidemment les  règles sanitaires et d’hygiène en vigueur.

Les Canards d’Auzan, ont évidemment pour leur clientèle locale ou de vacanciers, une boutique  sur le site auzanais, où l’on peut trouver tous ces produits. Avec une production de 1 600 000 canards, l’entreprise fournit dans toute la France, des Grandes surfaces, restaurants, boucheries-charcuteries…, et elle commence ses exportations à l’étranger, notamment au niveau de l’Asie.

Pour poursuivre son développement, l’entreprise a des projets d’investissement, notamment sur la capacité de production, ainsi qu’au niveau énergétique.

Lire l’article original