27 septembre 2021

Le Souvenir français a des projets

GABARRET Vendredi soir, à la salle des associations, Jean-Marie Mignot, président du Souvenir français du gabardan, a réuni les membres de l’association,  en présence de Serge Avignon, délégué général du Souvenir français du département des Landes ; de Cathy Fréchou, première adjointe au maire de Gabarret ; Cathy Dupouy, maire de Créon d’Armagnac et de Brigitte Appolinaire, […] Lire l’article original

GABARRET

DSC_0059

Vendredi soir, à la salle des associations, Jean-Marie Mignot, président du Souvenir français du gabardan, a réuni les membres de l’association,  en présence de Serge Avignon, délégué général du Souvenir français du département des Landes ; de Cathy Fréchou, première adjointe au maire de Gabarret ; Cathy Dupouy, maire de Créon d’Armagnac et de Brigitte Appolinaire, maire de Herré.

Serge Avignon a ouvert la réunion en se présentant et en résumant ses quarante années de vie professionnelle et civile.

Jean-Marie Mignot a précisé que le territoire du Souvenir français du gabardan s’est agrandi avec l’intégration de Labastide d’Armagnac et  Vielle-Soubiran.

Après avoir rappelé  que la tombe à Saint-Julien, du soldat mort pour la France, en 1940, a été refaite, Jean-Marie Mignot a précisé :

«  Une fois que les deux tombes des soldats morts pour la France, en 1918, et qui sont situées à Créon, seront réhabilitées, nous souhaitons qu’une cérémonie soit programmée avec la présence d’élus, anciens combattants, ainsi que celle des élèves de l’école primaire.  »

Cathy Dupouy a évidemment répondu très favorablement à ce souhait.

Pour la tombe de Baudignan, une plaque a été réalisée, il ne reste plus qu’à contacter les anciens combattants d’Arx et avec eux, il y aura une cérémonie :

« Il nous reste pas mal de choses à faire, notamment le nettoyage des tombes, puis par la suite le fleurissement. Nous devons continuer le recensement des tombes et retrouver si possible le maximum de tombes de soldats morts pour la France. »

Sur le territoire du gabardan, au total et pour le moment ce sont sept tombes, que le Souvenirs français du gabardan entretient.

La quête a été abordée et comme tous les ans, elle aura lieu à la sortie des cérémonies religieuses. Pour l’année prochaine,  les membres du bureau comptent rencontrer  les professeurs des collèges de Gabarret, et au besoin, proposer une participation financière aux voyages sur les lieux de mémoire. Une exposition, ouverte aux scolaires et à la population, sera réalisée au mois de mai. Elle aura lieu à la salle de la mairie.

La trésorière, Jeanine Barbères a détaillé le bilan financier qui révèle  393 euros de frais d’entretien de tombes (peintures, plaques) et un solde positif.

La secrétaire, Christine Navarro, a détaillé ses recherches sur les soldats décédés lors de la guerre de 1870-1871.  

 Jean-Marie Mignot a rappelé que l’association compte 18 membres et qu’il est important de trouver de nouveaux bénévoles.      

Serge Avignon, a informé l’assistance  que le Souvenirs français propose de financer totalement l’adhésion des jeunes, jusqu’à l’âge de 18 ans, et qu’il est important  d’encourager les jeunes, au devoir de mémoire.

Lire l’article original