13 avril 2021

Le marché aux poissons du port de Capbreton partiellement sauvé par une loi vieille de 4 siècles

Depuis le début de la crise sanitaire, le marché aux poissons de Capbreton souffre beaucoup. Heureusement une loi du XVIIè siècle limite les dégâts.pour les marins-pêcheurs comme Franck Duhaa, l’un d’entre eux. Lire l’article original

Ouvert toute l’année (en fonction des conditions météorologiques), le marché aux poissons du port de Capbreton est un lieu incontournable. Au pied de la Capitainerie les 19 bateaux du port vous proposent leur pêche du jour.  Or depuis le début de la crise sanitaire (confinement, règle du kilomètre, couvre-feu, fermeture des restaurants…) les marins-pêcheurs, dont Franck Duhaa, souffrent d’une baisse d’activité d’environ 30%.
Celle-ci aurait pu être bien pire, nous précise Franck, si les marins-pêcheurs ne pouvaient pas profiter de la  particularité du port de Capbreton, qui fait que ceux-ci peuvent vendre directement le fruit de leur pêche sans passer par une criée, en fixant leurs propres prix. Cette dérogation à la règle communément appliquée provient d’un décret du XVIIe siècle établi par Colbert, ministre de Louis XIV.

Le marché aux poissons de Capbreton
Le marché aux poissons de CapbretonCapbreton

La journée d’un marin-pêcheur commence vers 4h du matin pour se terminer à la fin du marché (entre 16h et 18h). De temps en temps un moment de grâce peut arriver, comme ce jour où Franck a vu un cachalot au large de Vieux Boucau, un moment qu’il a pu immortaliser avec son téléphone

Lire l’article original