16 septembre 2021

Landes : une nouvelle usine inaugurée à Angresse avec des emplois à pourvoir

Ce n’est pas tous les jours qu’un outil industriel né sur le département. Face à une explosion de son activité, en lien notamment avec la crise sanitaire, l’entreprise landaise Abridéal, leader français de l’abri de piscine, s’offre une nouvelle usine à Angresse. Lire l’article original

Cette nouvelle usine landaise, c’est la société Abridéal qui la construit.  Abridéal, c’est le leader français de la fabrication d’abri de piscine.  Une société landaise installée historiquement à Angresse sur la côte sud du département car la famille à la tête de l’entreprise est originaire du village. 

Si l’oncle de l’actuel PDG du groupe a réalisé, inventé même, le premier abri piscine en région parisienne en 1979, Angressois, il décide de déménager rapidement le siège social et l’atelier à Angresse en 1985. S’il y a un peu plus de 35 ans, seul quelques abris de piscine sortaient chaque mois des ateliers d’Abridéal, aujourd’hui, ce sont 2500 abris de piscine qui sont annuellement produit à Angresse. Dans quelques mois, avec cette nouvelle usine, Abridéal aura la capacité d’en produire 5000 par an. L’usine double donc les capacités de production. 

Cette nouvelle usine représente pour le groupe autour de 3 millions d’euros d’investissement, sans aide publique. L’usine, toute neuve,  entrera en fonction d’ici janvier 2022.  D’une surface utile de 3600 mètres carré, elle est installée à seulement quelques mètres des locaux historiques et donc, toujours à Angresse. C’est le symbole d’une entreprise en plein boom.   

La piscine ne connait pas la crise

Mais pourquoi les abris de piscine se vendent autant et permettent à l’entreprise d’avoir une croissance à deux chiffres ? Il y a deux dates, deux événements, qui ont fait exploser l’installation d’abri de piscine en France.  D’abord en 2004, le législateur vote une loi obligeant les particuliers à installer un système de sécurité contre les noyades. L’abri de piscine fait partie des quatre dispositifs de sécurité pour être en règle. C’est ainsi que la société angressoise prend son essor. 

C’est une réussite, tellement, qu’en 2019, le PDG qui voit son activité limitée par l’espace décide d’investir dans cette nouvelle usine. Et puis il y a le flair, le bon positionnement au bon moment. Arrive l’année 2020 avec sa pandémie et ses confinements. Les particuliers investissent massivement pour aménager les extérieurs de leurs maisons et donc leurs piscines. Après le premier confinement, “le standard explose“, raconte Frédéric Marmande, le PDG d’Abridéal. La société reçoit quasiment deux fois plus de demande de renseignement qu’en temps normal. Les commandes explosent aussi. 

Frédéric Marmande, le PDG du groupe Abridéal. Il pose devant sa nouvelle usine, encore vide. Elle abritera l'atelier de production d'ici janvier 2022.
Frédéric Marmande, le PDG du groupe Abridéal. Il pose devant sa nouvelle usine, encore vide. Elle abritera l’atelier de production d’ici janvier 2022. © Radio FrancePaul Ferrier

Ce que l’on vit depuis un an ne vient qu’accélérer le phénomène. Entre le chiffre d’affaire de 2020 et le prévisionnel pour 2021, on est sur une croissance de 25%“, précise le PDG du groupe.  En 2020, Abridéal avait réalisé un chiffre d’affaire de 23 million d’euros. L’abri de piscine ne connait pas la crise.  

Une vingtaine de recrutement dans les prochains mois

Abridéal, c’est une soixantaine de salarié actuellement à Angresse. Pour faire face à la demande post confinement, l’entreprise a déjà recruté 10 CDI en juillet dernier. Il devrait y avoir encore autour de 20 recrutements pour l’ouverture de la nouvelle usine dans les prochains mois. Des postes à pourvoir qui ne nécessitent pas d’expérience si ce n’est d’être très à l’aise dans les taches manuelles. Abridéal s’occupe de former ses collaborateurs. 

Adresse mail pour postuler : recrutement@abrideal.com  

Lire l’article original