15 avril 2021

Landes : un homme condamné pour harcèlement moral sur sa collègue

D’avoir pu réaliser et afficher un photomontage de sa collègue féminine, tourneur fraiseur, un employé de l’entreprise Safran helicopter engines a été reconnu coupable de harcèlement moral, ce… Lire l’article original

Un collègue de cette femme, tourneur fraiseur dans l’aéronautique, a été déclaré coupable. Deux autres ont été relaxés

D’avoir pu réaliser et afficher un photomontage de sa collègue féminine, tourneur fraiseur, un employé de l’entreprise Safran helicopter engines a été reconnu coupable de harcèlement moral, ce lundi 22 mars.

Sur le meme sujet

Les deux autres employés de cette société aéronautique, à Tarnos, également cités à comparaître lors de l’audience du tribunal judiciaire de Dax du 8 mars dernier, ont quant à eux été relaxés, faute de preuves probantes.

À la différence des réquisitions du ministère public, demandant l’abandon des poursuites à l’égard des prévenus, les juges ont entendu le mal-être de Christine. Première femme à avoir intégré l’atelier Pale et hélice de l’entreprise, encore dénommée Turbomeca, en 2010, celle-ci a été reconnue dans son statut de victime.

Sur le meme sujet

En réponse au préjudice subi, elle devra être indemnisée à hauteur de 4 000 euros, dont 2 000 euros pour ses frais de justice engagés. Son ancien compagnon d’atelier est aussi condamné à une amende avec sursis de 3 000 euros. « Une peine en guise d’avertissement », selon Florence Bouvier, la présidente du tribunal judiciaire de Dax.

Lire l’article original