9 décembre 2021

Landes : six mois de prison pour avoir frappé une personne vulnérable

Cette fin de semaine, un individu, âgé d’une vingtaine d’années, ainsi qu’un mineur ont tous deux été placés en garde à vue à la gendarmerie pour violences aggravées sur personne vulnérable. A… Lire l’article original

Cette fin de semaine, un individu, âgé d’une vingtaine d’années, ainsi qu’un mineur ont tous deux été placés en garde à vue à la gendarmerie pour violences aggravées sur personne vulnérable. Aggravées car en réunion puisqu’ils étaient deux.

Fin décembre 2020, dans le secteur d’Aire-sur-l’Adour, une dispute éclate au domicile d’un homme âgé d’une trentaine d’années. Suivi pour toxicomanie, l’homme est aussi handicapé. Il est retrouvé sérieusement tabassé, le visage tuméfié. Un médecin légiste lui prescrit douze jours d’incapacité totale de travail.

Le mineur convoqué quant à lui, le 10 mars

Une enquête est ouverte pour retrouver les deux agresseurs. Ils ont été interpellés donc cette semaine par les gendarmes locaux. La victime a pu les identifier. Le mineur et le jeune majeur reconnaissent les faits de violences, sans expliquer pour autant la raison de ce déferlement de coups.

Le duo a été présenté ce samedi, devant le parquet de Mont-de-Marsan. Le mineur est convoqué le 10 mars devant le juge pour enfants. Le majeur accepte la peine de six mois de prison ferme avec mise à exécution immédiate. Il a été conduit à la maison d’arrêt de Pau.

Lire l’article original