15 avril 2021

Landes : série de cambriolages nocturnes à Morcenx-la-Nouvelle

Portes fracturées, vitrines vandalisées, dans la nuit de mercredi à jeudi, des individus se sont introduits chez T6 informatique, Marjelo Fleurs et la boutique du Pressing de la rue Salengro. … Lire l’article original

Portes fracturées, vitrines vandalisées, dans la nuit de mercredi à jeudi, des individus se sont introduits chez T6 informatique, Marjelo Fleurs et la boutique du Pressing de la rue Salengro. « Il était un peu plus de minuit quand nous avons été prévenus, raconte Sébastien Dominguez, le gérant du magasin T6, installé place Aristide-Briand. Le temps d’arriver sur place, les gendarmes étaient là, appelés par nos voisins. Mais trop tard, le mal était fait, smartphones et autres produits avaient disparu. »

Éclats de verre et traces de sang montraient que l’attaque avait été brutale et sans doute rapide, car visiblement les voleurs savaient ce qu’ils voulaient. « Leur façon d’opérer révèle quand même un certain amateurisme, reprend le commerçant, car les téléphones sont tous identifiables. Quant au sang laissé un peu partout, il révélera bien vite l’ADN des individus. »

« Le couvre-feu n’arrête pas les voleurs »

Chez Marjelo Fleurs, la porte d’entrée n’a pas résisté, elle non plus. Mais là, comme au pressing, le butin s’avère assez maigre. « Quelle idée de s’attaquer à nos établissements, s’étonne la fleuriste. C’est vraiment pour le plaisir de casser… ».

« Le couvre-feu n’arrête pas les voleurs, c’est attristant et rageant pour nos commerçants, qui sont déjà bien touchés par la crise sanitaire », se désolait un passant.

Lire l’article original