9 décembre 2021

Landes : pris en flagrant délit de siphonnage de carburant sur des poids lourds, il est condamné à quatre mois de prison

La conjoncture actuelle, avec l’augmentation de prix de l’essence et les tensions sociales qu’elle entraîne, n’ont pas aidé le prévenu de l’une des comparutions immédiates prévues ce jeudi 25 novembre… Lire l’article original

Ce mercredi 24 novembre, au matin, les gendarmes de la brigade de Tarnos ont pris en flagrant délit un homme en train de siphonner le carburant de poids lourds. Le lendemain, il a été jugé au tribunal de Dax

La conjoncture actuelle, avec l’augmentation de prix de l’essence et les tensions sociales qu’elle entraîne, n’ont pas aidé le prévenu de l’une des comparutions immédiates prévues ce jeudi 25 novembre, au tribunal judiciaire de Dax. Un homme était jugé pour des faits de siphonnage de carburant sur des poids lourds.

Sur le même sujet

Âgé de 40 ans, le prévenu avait été pris en flagrant délit de siphonnage sur le parking d’une entreprise, à Saint-Martin-de-Seignanx, où des camions étaient stationnés, par les gendarmes de Tarnos. Ses prises servaient pour son propre véhicule, mais aussi pour la revente. « Ce genre de fait est en augmentation ces dernières semaines, mais il est difficile d’en arrêter les auteurs. On fait des tests ADN, mais ils ne donnent pas toujours de résultat alors, à part par flagrance, c’est compliqué. Sur cette affaire, le travail et la réactivité de la gendarmerie ont permis d’arrêter la personne », avait déclaré le parquet avant l’audience.

Peine d’exemple

Le quadragénaire, habitant de Labenne, a eu beau plaider les difficultés financières, son casier judiciaire faisait déjà mention de nombreux autres délits de droit commun. Il a également reconnu d’autres faits de vols de carburant survenus le mois dernier. Pour éviter que le phénomène ne prenne plus d’ampleur, le tribunal a alors prononcé une peine d’exemple de quatre mois de prison ferme, avec mandat de dépôt.

Lire l’article original