12 mai 2021

Landes : Patrice Larrosa, nouveau président de la Fédération Française de la Course Landaise

La Fédération Française de la Course Landaise a un nouveau président. Patrice Larrosa a été élu, ce vendredi 30 avril, avec 132 voix contre 93 pour la liste conduite par Bertrand Capuch, le co-président sortant. Lire l’article original

C’était la première fois en 25 ans que deux listes s’affrontaient pour la présidence de la Fédération Française de la Course Landaise. Après avoir été repoussé à cause de problèmes administratifs, et de mésentente sur les dates, le scrutin s’est finalement déroulé entre mercredi 28 avril et ce vendredi 30 avril, un vote par internet des clubs et des membres du conseil d’administration. 

Patrice Larrosa, rédacteur en chef de “La Cazérienne”, magazine spécialisé sur la course landaise, se présentait pour la première fois. Sa liste “Renouveau et ouverture” a été élue à 58.67% (132 voix) devant la liste “Avec vous pour la course landaise d’aujourd’hui et de demain” : 41.33% (93 voix). Il y a eu 2 votes blancs.

Un nouveau mode de gouvernance

Patrice Larrosa veut proposer une nouvelle façon de fonctionner, “par pôles avec des gens élus de la liste et en associant des personnes compétentes sur tel ou tel dossier. La course landaise ne peut pas se satisfaire de fonctionner avec une vingtaine de personnes”. 

Aujourd’hui, le seul objectif, c’est de réunir

Joint par France Bleu Gascogne ce vendredi soir, Patrice Larrosa appelle au rassemblement : “Le temps des disputes est passé, il faut regarder dans la même direction. La campagne a été un peu compliquée. Il y a eu quelques tensions. Ce qui compte, c’est de construire, de se retrouver, de fédérer l’avenir de la course landaise. Le premier chantier va être l’organisation de courses, il faut que la course landaise revienne dans le paysage des fêtes. On va tout faire pour organiser le plus de courses possible et aider les clubs à mettre en place, établir des protocoles vu le contexte. On a également le _dossier de la fiscalité avec l’Urssaf_. Et puis remettre un peu tout le monde à l’œuvre, c’est à dire remobiliser les bénévoles et mobiliser le public. Je sais qu’une grande majorité d’acteurs ont soutenu la liste adverse. Aujourd’hui, le seul objectif, c’est de réunir. Il faut que la grande famille se réunisse et que tous ceux qui aiment la course landaise se retrouvent autour de projets communs. Ce n’est pas la victoire d’une liste ou de l’autre. Et surtout, la victoire de la course landaise, donc il faut se mettre au travail. On a besoin de tout le monde et tout le monde sera le bienvenu.” 

Lire l’article original