20 avril 2021

Landes : les services de l’État fusionnent

Cécile Bigot-Dekeyzer, préfète des Landes et Franck Hourmat, directeur départemental, ont inauguré jeudi 1er avril la fusion de la direction départementale de la cohésion sociale et de la prot… Lire l’article original

En tout, ce sont 109 agents de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) et la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) qui sont regroupés au sein de la DDETSPP 40

Cécile Bigot-Dekeyzer, préfète des Landes et Franck Hourmat, directeur départemental, ont inauguré jeudi 1er avril la fusion de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection de la population (DDCSPP) et l’unité départementale de la direction du travail (Direccte).

La nouvelle direction prend le nom de Direction départementale de l’Emploi, du Travail, des Solidarités et de la protection des populations (DDETSPP). Cet acronyme, dont seul l’État a le secret, désigne donc un regroupement de services qui devrait permettre aux citoyens d’être mieux accompagnés. « L’État a voulu créer un continuum, de l’hébergement d’urgence à l’emploi. Nombre de problématiques sont transversales », indique la préfète. Il est organisé en trois pôles : emploi et solidarités, dirigé par Stéphanie Cantegrit (24 agents) ; le travail, sous la responsabilité de Patrick Lasserre-Cathala (19) et la protection des populations, chapeautée par Antoine Maillard (60).

Un intérêt à la coordination

Cette réforme nationale est le deuxième pilier de celle entamée le 1er janvier, avec le départ des services Jeunesse, sports et vie associative vers la direction académique. Le directeur de cette nouvelle entité s’appuie sur deux adjoints, Valérie Lemaire, ancienne directrice de la Dirrecte 40 et Antoine Maillard, ancien adjoint du directeur de la DDCSPP.

109 agents issus de six ministères se partagent les missions qui comprennent l’emploi, la formation, le droit du travail, l’inspection du travail (placée directement sous autorité régionale) ; les services vétérinaires, la répression des fraudes…

« La crise de la Covid montre bien tout l’intérêt de coordonner et mettre en mouvement toutes les politiques d’accompagnement social et économique », précise Cécile Bigot-Dekeyser.

DDETSPP, 1 place Saint-Louis, 40000 Mont-de-Marsan. Téléphone : 05 58 05 76 30.

Lire l’article original