7 mars 2021

Landes : Les marins-pêcheurs de Capbreton refusent une nouvelle taxe

Les marins-pêcheurs ont été reçus lundi après-midi par la communauté de communes Maremne-Adour-Cote-Sud après avoir manifester devant la Criée de Capbreton. Ils s’opposent à la mise en place d’une nouvelle taxe et avaient mis en place un barrage automobile. Lire l’article original

Cela fait deux mois qu’ils négocient contre la mise en place de cette nouvelle redevance, celle de trop. La communauté de communes de Maremne-Adour-Cote-Sud souhaite imposer aux marins-pêcheurs une nouvelle taxe : 3 € pour couvrir les frais d’entretien et de nettoyage de la Criée. 

Ils font déjà le ménage gratuitement

La somme serait prélevée sur les ventes journalières de poissons. Une nouvelle taxe à laquelle s’opposent les pêcheurs. Ils rappellent que ce sont eux qui prennent en charge les étals de ventes ainsi que les factures d’eau et d’électricité du Hall. “En temps normal on aurait déjà dit non, mais après une première année Covid où la vente de poisson a été très dure, c’est complètement impossible. Et puis le ménage on le fait déjà quotidiennement sans rien demander !” appuie Patrick Courtiau représentant des pêcheurs.

Ils étaient une cinquantaine selon les marins-pêcheurs, trente selon les gendarmes, à avoir mis en place un barrage automobile devant la Criée pour manifester leur opposition. Les manifestants ont été reçus par la communauté de communes en début d’après-midi, l’instance est entrée en concertation pour tenter de trouver une solution à la situation. Les marins-pêcheurs ont levé le barrage à 16 h 30.

Lire l’article original