15 avril 2021

Landes : les accompagnantes d’éducation veulent en finir avec la précarité

Elles sont les petites mains « invisibles » de l’Éducation nationale : les AESH. Précaires et peu reconnues, ces accompagnantes d’élèves en situation de handicap sont pourtant de vrais « pilie… Lire l’article original

Elles sont les petites mains « invisibles » de l’Éducation nationale : les AESH. Précaires et peu reconnues, ces accompagnantes d’élèves en situation de handicap sont pourtant de vrais « piliers », essentielles à l’inclusion scolaire de ces enfants. Ici, le féminin est de rigueur, la profession étant exercée à plus de 90 % par des femmes.

Lire l’article original