16 septembre 2021

Landes. L’association des maires appelle les élus à manifester avec les chasseurs

Les chasseurs des Landes se mobilisent le 18 septembre 2021 à 9 heures aux arènes de Mont-de-Marsan. L’association des maires et des présidents de communautés des Landes (AML) appelle les élus landais… Lire l’article original

Le samedi 18 septembre au matin, 10 000 chasseurs sont attendus à Mont-de-Marsan pour la défense des chasses traditionnelles suite à l’arrêt du Conseil d’État qui met fin à certaines pratiques.

Les chasseurs des Landes se mobilisent le 18 septembre 2021 à 9 heures aux arènes de Mont-de-Marsan. L’association des maires et des présidents de communautés des Landes (AML) appelle les élus landais à manifester auprès des chasseurs qui manifestent leur mécontentement suite à l’annulation des arrêtés permettant la chasse de l’alouette aux pantes et aux matoles par le Conseil d’Etat. « Au travers de l’attaque incessante de la chasse sous toutes ses formes, c’est toute notre culture, notre patrimoine et notre mode de vie landais qui sont attaqués. Par ailleurs, les maires mesurent le rôle indispensable des chasseurs qui, au-delà de la régulation des populations de grands gibiers et notamment de sangliers, participent à la cohésion et à la vie sociale. » écrit l’association dans un communiqué.

D’autres soutiens

« La chasse populaire comme on l’aime et comme on la défend dans les Landes, demeure souvent le dernier rempart contre l’exclusion sociale. Dans certains petits villages landais où il n’y a parfois plus de commerces et plus d’associations, le cercle cynégétique permet de faire vivre l’âme de nos villages et de maintenir le lien social. Enfin, avec l’arrêt de la chasse c’est toutes les collectivités qui devront se poser la question de la sécurité des routes, des problèmes de dégâts aux particuliers, de dégâts aux cultures agricoles, de dégâts dans les forêts, de la gestion des zones humides, du maintien des cultures à gibier, de la préservation et de la régulation de certaines espèces de notre faune et de notre flore… missions d’intérêt général que les chasseurs assurent aujourd’hui. Les chasseurs n’ont pas vocation à s’opposer à l’écologie. Ils sont eux-mêmes largement investis dans leurs communes dans la gestion, l’entretien et la préservation des milieux naturels. Directement dépendants du bon état des populations d’oiseaux qu’ils chassent, ils sont les premiers à tirer la sonnette d’alarme. » est-il indiqué dans leur missive.

De nombreux collectifs ont apporté leur soutien à cette manifestation organisée par la fédération de chasse des Landes : l’union des villes taurines de France, le Modef, la fédération de course landaise.

Sur le même sujet

Lire l’article original