16 mai 2021

Landes : la surveillance du moustique tigre démarre

Depuis 2015, le département des Landes est particulièrement surveillant concernant l’implantation active du moustique tigre, comme 63 autres départements français. Chaque année, à partir du 1e… Lire l’article original

Avec le printemps, revient une problématique piquante dans les Landes comme dans le reste de la Nouvelle-Aquitaine, excepté la Creuse.

Depuis 2015, le département des Landes est particulièrement surveillant concernant l’implantation active du moustique tigre, comme 63 autres départements français. Chaque année, à partir du 1er mai et jusqu’à la fin du mois de novembre, une surveillance plus étroite est réalisée par les pouvoirs publics et autorités de santé.

Ce moustique peut en effet être vecteur des maladies de la dengue, du chikungunya, ou du Zika. Pour diminuer, ou restreindre la prolifération de moustiques tigre, l’Agence régionale de santé donne de nombreux conseils à suivre. La responsabilité incombe à chacun, car ce moustique vit dans les 150 mètres autour du lieu où il est né.

Sur le meme sujet

Il est donc conseillé de supprimer toutes les eaux stagnantes : petite coupelle, fond d’eau dans l’arrosoir, de vérifier les jeux pour enfants, de ranger les outils comme les brouettes à l’abri, etc. L’Agence régionale de santé a établi une check-list pour que chacun puisse oeuvrer autour de chez lui pour cette question de santé publique.

Chacun peut contribuer à la connaissance de l’implantation de ce moustique vecteur en signalant sa présence sur www.signalement-moustique.fr

Lire l’article original