12 avril 2021

Landes. “La saison est morte” : un an après, l’hibernation forcée continue pour le monde de la nuit

Les portes sont closes, les volets fermés et pas un son ni un éclat de voix n’en sont sortis depuis un an. L’odeur de sueur et les bousculades sur la piste de danse commenceraient presque à ma… Lire l’article original

Les portes sont closes, les volets fermés et pas un son ni un éclat de voix n’en sont sortis depuis un an. L’odeur de sueur et les bousculades sur la piste de danse commenceraient presque à manquer… Le soir du samedi 14 mars 2020, le gouvernement annonçait la fermeture, le soir même, à minuit, des « débits de boisson exploitant une piste de danse » ou boîtes de nuit, trois jours avant que l’ensemble de la population ne soit confiné. « Je m’en souviens très bien, témoigne le DJ Fabien Mansas. On avait du mal à y croire, on s’envoyait des messages avec des amis du milieu, en se disant sur le ton de la blague “à minuit au lit !’’ Aujourd’hui, on n’a toujours pas repris. »

Mikaele Gogo et Océane Broulhet sont respectivement…

Lire l’article original