28 juillet 2021

Landes : la mairie de Pouillon offre des cours de natation aux enfants pour éviter les noyades

Avec la crise sanitaire, les enfants n’ont pas pu apprendre à nager, les piscines étant fermées. La mairie de Pouillon dans les Landes offre 10 séances de natation aux enfants scolarisés dans la commune pour éviter les noyades cet été. Lire l’article original

Plus de 300 noyades accidentelles ont été recensées entre le 1er juin et le 5 juillet, selon les résultats de l’enquête noyade 2021 de Santé publique France, publiés le 13 juillet. Les noyades accidentelles sont en hausse de 22 % par rapport 2018. Les enfants sont les premières victimes de ces accidents, ils représentent 21 % des noyades. 

Avec la crise sanitaire, ils n’ont pas pu apprendre à nager, les piscines étant fermées. La mairie de Pouillon a décidé d’offrir 10 séances de natation aux enfants scolarisés dans sa commune pour éviter les accidents cet été. Âgés de 5 à 11 ans, certains apprennent à nager pour la première fois. Le premier cours a eu lieu à la piscine municipale le 15 juillet.

Être en sécurité dans l’eau

Les enfants s’amusent et sautent les uns après les autres dans la piscine. Ils commencent par le petit bassin, le temps d’être à l’aise dans l’eau. En une séance, ils ont déjà appris à faire l’étoile de mer. “J’ai même sauté du grand plongeoir, sourit Loan, 7 ans et demi. J’ai appris à nager sur le dos et sur le ventre, j’ai aussi appris à faire la grenouille”.

Les cours de natation doivent permettre aux enfants d’être en sécurité dans l’eau. À 7 ans, Lisa, la fille de Sébastien, ne sait pas du tout nager. Les vacances d’été approchant, il est urgent qu’elle apprenne. “Nos copains ont des piscines et papi et mamie sont à l’océan, on y va souvent, c’est important qu’elle sache nager, raconte ce papa. Si on a le dos tourné et qu’elle tombe à l’eau, elle peut se sauver elle-même mais aussi sauver des copains et des copines”.

“Je suis une maman très angoissée, il faut absolument qu’elle apprenne à nager pour éviter tout accident. Cet été, elle va chez mon père qui a une piscine, ce serait bien qu’elle sache se débrouiller seule dans l’eau”, insiste Mandy, la maman de Manon, 9 ans.

Un accident est vite arrivé

Les noyades se produisent aussi bien à la plage qu’à la piscine. Un accident est vite arrivé. “Ça ne fait pas de bruit, c’est dramatique à voir. Il suffit de 20 secondes, il suffit qu’on tourne la tête et c’est parti”, assure Christophe, maître-nageur. 

Christophe, maître-nageur, apprend aux enfants à rejoindre le bord de la piscine
Christophe, maître-nageur, apprend aux enfants à rejoindre le bord de la piscine © Radio FranceJustine Claux

La crise sanitaire a privé les enfants de cours de natation, les piscines couvertes étant fermées. “Les enfants n’apprennent plus vraiment à nager, ils n’apprennent plus la technique. La plupart du temps, ils font simplement joujou dans l’eau, explique le maître-nageur. Je leur apprends à nager mais aussi à appréhender l’eau pour qu’ils ne paniquent pas”

Grâce à ces séances, la mairie de Pouillon espère limiter les risques cet été. “On est dans une commune rurale où il y a énormément de piscines privées et tous les ans, il y a des noyades. Ces cours permettent d’éviter les accidents”, assure David Wacquiez, responsable jeunesse et sport à la mairie de Pouillon.

Prochaine séance : direction le grand bassin. Les enfants vont apprendre à rejoindre le bord de la piscine. En tout, 20 enfants de la commune vont bénéficier de ces cours de natation. Le prochain créneau pour inscrire vos enfants est au mois d’août.

Lire l’article original