13 avril 2021

Landes : interdiction de vendre et de pêcher les huîtres du lac d’Hossegor

Publié ce mardi 2 mars au soir, un arrêté de la préfecture des Landes interdit la pêche, le ramassage, le transport, la purification, le stockage, l’expédition, la vente et la consommation des… Lire l’article original

La préfecture a publié un arrêté, ce mardi 2 mars au soir, suite à la découverte d’une contamination des coquillages par des noravirus

Publié ce mardi 2 mars au soir, un arrêté de la préfecture des Landes interdit la pêche, le ramassage, le transport, la purification, le stockage, l’expédition, la vente et la consommation des huîtres en provenance du lac d’Hossegor.

Cette interdiction temporaire fait suite à une alerte des services en charge de la sécurité sanitaire. Ces derniers ont été informés qu’au moins deux consommateurs ont souffert d’intoxications alimentaires, après avoir consommé des huîtres entre le samedi 20 et le dimanche 21 février 2021. D’autres signalements restent à confirmer.

Les enquêtes de traçabilité ont permis d’établir que les huîtres incriminées avaient été récoltées le 16 février dernier. Le laboratoire de l’Environnement et de l’Alimentation de Vendée a quant à lui montrer la présence de norovirus dans les échantillons d’huîtres du lac d’Hossegor expertisées ce lundi 1er mars.

Avec un virus susceptible de provoquer des épisodes de gastro-entérite ou de diarrhée, l’arrêté préfectoral explique que “toutes les huîtres pêchées ou récoltées dans le lac marin d’Hossegor, depuis le 16 février 2021, sont considérées comme dangereuses”.

Comme lors d’épisodes précédents, l’interdiction devrait durer plusieurs semaines, le temps que le norovirus disparaisse des eaux du lac d’Hossegor et que la Délégation à la mer et au littoral lève l’interdiction.

Lire l’article original