16 mai 2021

Landes : ils ne veulent pas être les « oubliés du Ségur »

C’est une course contre la montre qui commence ce lundi 26 avril, à 12 h 15, à la Maison d’accueil spécialisée Simone-Signoret à Mont-de-Marsan. Aides-soignantes, agents sociaux, infirmières s… Lire l’article original

Lundi 26 avril, les agents de la Maison d’accueil spécialisé Simone Signoret, à Mont-de-Marsan, manifesteront pour que le Ségur de la santé ne les oublie pas

C’est une course contre la montre qui commence ce lundi 26 avril, à 12 h 15, à la Maison d’accueil spécialisée Simone-Signoret à Mont-de-Marsan. Aides-soignantes, agents sociaux, infirmières se rassembleront devant leur établissement pour demander une revalorisation de leur rémunération. « Nous sommes les seules à ne pas avoir eu la prime versée par le gouvernement aux soignants. Au départ, les personnels des hôpitaux l’ont reçue, le personnel des Ehpad aussi dans le cadre de la dépendance. Il n’y a pas plus dépendants que nos résidents, polyhandicapés, qui ont parfois l’âge d’aller en Ehpad. Malgré cela, nous n’avons pas droit à la prime ! C’est injuste ! » estime Nelly Ocaña, secrétaire CFDT au CCAS de Mont-de-Marsan.

Sur le meme sujet

D’autres personnels, employés par le CCAS notamment dans les Ehpad de Mont-de-Marsan, ont reçu la revalorisation mensuelle avec rétroactivité depuis septembre 2021. Cette augmentation figure déjà dans le Ségur, cette consultation démarrée en 2020. « Cela fait une somme dont nous sommes exclus alors que nous avons eu les mêmes contraintes pendant la crise sanitaire » poursuit Nelly Ocaña.

Les conclusions du Ségur doivent être rendues avant le 10 juillet au Premier ministre.

Lire l’article original