11 avril 2021

Landes : de la paille et des pneus déversés dans la nuit par des agriculteurs en colère

Samedi matin, vers 6 heures, des agriculteurs sont venus déverser des montagnes de pneus, de bois et de paille sur les parkings et les chariots de plusieurs grandes surfaces des Landes. Ils on… Lire l’article original

Ils se revendiquent des “agriculteurs en colère 40” et réalisent des actions nocturnes pour protester contre la loi Egalim. Samedi matin vers 6 heures, des actions ont été menées devant plusieurs supermarchés du département

Samedi matin, vers 6 heures, des agriculteurs sont venus déverser des montagnes de pneus, de bois et de paille sur les parkings et les chariots de plusieurs grandes surfaces des Landes. Ils ont également bloqué des entrées de magasins.

Mont de Marsan, Saint-Sever, Dax, Saint-Paul-lès Dax, Hagetmau, Tartas, Tyrosse, Pouillon, Villeneuve, Aire-sur-l’Adour sont concernés. Ainsi, par exemple, les actions ont été menées à 5h30 à Saint-Paul-lès-Dax, devant l’entrée du Grand Mail menant au centre Leclerc, et Dax, devant l’Intermarché porte sud. D’autres mobilisations ont eu lieu, entre 7 à 8 heures, à Mont-de-Marsan, devant deux Leader Price, sur le parking de Carrefour, et à Saint-Pierre-du-Mont, devant l’entrée du Grand Moun.

Titre
Sur le parking de Carrefour, à Mont-de-Marsan, ce samedi matin

Crédit photo : Sébastien Hervier

Aucun trouble à l’ordre public selon la police

A travers ces actions, des dizaines d’agriculteurs ont exprimé leur colère vis-à-vis de la loi Egalim.

Les services de police expliquent qu’il n’y a eu aucune dégradation et aucun trouble à l’ordre public. Ces actions d’envergures n’empêchant pas les clients de rentrer dans les magasins. Les nettoyages étaient toujours en cours vers 10 heures.

Titre
Devant le Carrefour Market, à Saint-Sever

Crédit photo : Michel Lafitte

“Dans tout le département, les agriculteurs considèrent la loi Egalim et leur travail méprisés. Ils l’ont donc fait savoir tôt ce matin aux GMS. Le gouvernement a aussi son rôle à jouer : faire respecter la loi qui impose depuis 2018 la juste rétribution des producteurs. Pour l’instant et dans l’espoir que le ministre de l’Agriculture tienne ses engagements, la préfecture et la sous-préfecture ont été épargnées.” écrivent-ils dans un communiqué envoyé à 7h50 ce samedi à “Sud Ouest”.

“On n’arrive plus à vivre”

Les agriculteurs en colères sont un collectif qui se retrouve pour mener ce genre d’actions, hors syndicat. “Ce sont des gens qui en ont marre de se faire marcher dessus par les grandes surfaces qui ne respectent pas la loi et qui ne l’appliquent pas. A force, on n’arrive plus à vivre”, indique un des porte-parole joint ce samedi matin.

La loi Egalim doit garantir un prix de vente qui n’est pas en dessous des coûts de production. Les agriculteurs estiment que les magasins de grande distribution ne l’appliquent pas.

Titre
Les traces de la mobilisation des agriculteurs, ce samedi matin, à Intermarché Porte Sud, à Dax

Crédit photo : Isabelle Louvier

Lire l’article original