20 avril 2021

Landes : Chansons et mots d’Amou annulé pour la deuxième fois

« Nous sommes tristes ». Jean-Pierre et Claudine Arbon, respectivement président et directrice du festival Chansons et mots d’Amou, qui se tient tous les étés sous les platanes de ce petit vil… Lire l’article original

Le Covid a de nouveau eu raison du festival, qui n’aura pas lieu, cet été non plus

« Nous sommes tristes ». Jean-Pierre et Claudine Arbon, respectivement président et directrice du festival Chansons et mots d’Amou, qui se tient tous les étés sous les platanes de ce petit village de Chalosse, au sud des Landes, ne le cachent pas : devoir annuler l’événement pour la deuxième année consécutive est un vrai coup dur, mais les contraintes sanitaires imposées par l’épidémie de Covid ne leur laissent pas vraiment le choix, « malgré la déclaration du ministère de la Culture, qui nous avait donné espoir en indiquant que les festivals accueillant moins de 5 000 personnes et se déroulant en plein air pourraient avoir lieu cet été », précisent-ils dans un communiqué publié ce mardi 23 mars.

Sur le meme sujet

Une décision prise après avoir consulté les partenaires institutionnels du festival (commune, Département, Région) ainsi que les services de la préfecture. La baisse assurée de la jauge et la perte de partenaires locaux privés affectés de leur côté par l’influenza aviaire font partie des raisons financières qui rendent la tenue d’une édition 2021 trop hasardeuse.

https://www.facebook.com/chansonsetmotsdamou/posts/4274379379279635

« L’équilibre économique s’avère ainsi impossible à trouver, poursuivent les organisateurs. Comme de surcroît les contraintes d’organisation et d’accueil des artistes et du public ne sont pas compatibles avec l’exigence de qualité, de convivialité et de mise en valeur de l’art de vivre de la Chalosse qui sont au cœur de notre festival, il n’y a pas d’autre option que de renoncer. »

Sur le meme sujet

Cette décision est « la seule qui nous permet de préserver le futur », concluent Jean-Pierre et Claudine Arbon.

Sur le meme sujet

Lire l’article original