7 mai 2021

Landes : Arte flamenco lève le voile sur sa 32e édition

Les annonces du calendrier de déconfinement délivrées par le gouvernement ont rassuré l’organisation du Festival international Arte flamenco, porté par le Conseil départemental des Landes. Au … Lire l’article original

Du mardi 29 juin au samedi 3 juillet, Arte flamenco proposera un spectacle chaque soir, à 21 h 30, aux arènes montoises du Plumaçon. Un format inédit pour s’adapter à la crise sanitaire. Voici le programme

Les annonces du calendrier de déconfinement délivrées par le gouvernement ont rassuré l’organisation du Festival international Arte flamenco, porté par le Conseil départemental des Landes. Au menu cette année, des rencontres sur scène entre des artistes au sommet de leur art, calibrées pour cette 32e édition. Pour le moment, la jauge prévue dans les arènes sera de 940 spectateurs, ce qui pourra évoluer en fonction des conditions sanitaires du moment.

Mardi 29 juin : Place à la danse avec Rafaela Carrasco et son spectacle « Adriadna, al hilo del mito » qui devait être joué mi-janvier au Pôle culturel et a finalement dû être reporté. Pour cette première du spectacle en France, elle se frotte au mythe d’Ariane entourée de dix hommes sur scène.

Titre
En 2014, Rafaela Carrasco avait ouvert le festival Arte flamenco. Elle reste toujours aussi exigente et gracieuse.

Crédit photo : Archives Pascal Bats / « Sud Ouest »

Mercredi 30 juin : Le prodige du piano flamenco, Pedro Ricardo Miño, qui n’a pas foulé la scène d’Arte flamenco depuis une quinzaine d’années sera là, avec Anabel Valencia au chant, El Choro à la danse, Paco Vega aux percussions et Manuel Valencia et Manuel Cantarote aux palmas.

Titre
Pedro Ricardo Miño fait son retour au festival Arte flamenco.

Crédit photo : Gualda fotografos

Jeudi 1er juillet : Attention, explosion flamenca en vue avec « Aires de mujer » et uniquement des femmes de caractère sur scène. Manuela Carrasco assurera le baile avec sa fille Manuela Carrasco Jr, au chant Esperanza Fernandez, la Tana et Zamara Carrasco.

Titre
Manuela Carrasco a été surnommée dès ses 18 ans la « diosa del baile ».

Crédit photo : Archives Pascal Bats / « Sud Ouest »

Vendredi 2 juillet : Cette fois, les projecteurs seront tournés vers les hommes avec El Pele et Pedro El Granaino au cante. La cerise sur le gâteau est l’artiste invité qui n’est autre que le célèbre Farruquito, qui électrise les spectateurs.

Titre
Pedro El Granaino a été récompesné aux Giraldillos le week-end dernier, l’équivalent des Oscars du flamenco.

Crédit photo : Archives Pascal Bats / « Sud Ouest »

Samedi 3 juillet : Rocio Molina et Rafael Riqueni. Danse et guitare. Pour ces deux génies du flamenco, leur domaine artistique suffit à les définir, à tel point ils les incarnent. Une rencontre qui risque de ne pas laisser les aficionados indifférents.

Titre
Rafael Riqueni est une légende de la guitare flamenca.

Crédit photo : Archives “Sud Ouest”

Billetterie : trois catégories de billets seront mis en vente, à 10, 20 et 30 euros (tarifs réduits également), qui seront mis en vente à partir du 12 mai sur le site Internet du festival.

Lire l’article original