24 juin 2021

Landes : 14 millions d’euros pour les Ehpad sur cinq ans

Le budget primitif 2021 est voté ce vendredi par le conseil départemental des Landes. Parmi les grands axes d’investissement : un plan de cinq ans pour les Ehpad, chiffré à 14 millions d’euros. Pas forcément lié à la crise sanitaire, assure le président du département. Lire l’article original

Parmi les cinq priorités annoncées dans ce budget primitif 2021 du département des Landes, voté depuis ce jeudi et jusqu’à ce vendredi soir, le plan d’investissement dans les Ehpad figure en bonne place. Il se chiffre à 14 millions d’euros, sur cinq ans : de 2021 à 2026. Le département poursuit également l’aide à la création de postes de professionnels en Ehpad. Conséquence des difficultés observées pendant la crise sanitaire ? Non, répond le président socialiste du conseil départemental Xavier Fortinon. “C’est une histoire ancienne, l’investissement public dans les Ehpad dans les Landes. C’est pour ça qu’aujourd’hui, c’est tout naturel qu’on veuille renforcer ces dispositifs, qu’on accompagne les établissements dans leur modernisation, comme toujours. Mais ce qu’on souhaite surtout, c’est qu’ils renforcent le recrutement de personnels.”

Une volonté de maintenir un prix de journée “relativement faible”

Les Landes affichent un prix de journée pour l’hébergement en Ehpad parmi les plus bas de France, environ 60 euros de moyenne, selon une étude de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie dévoilée en avril 2021. Un tarif que Xavier Fortinon ne veut pas voir exploser même en cas de modernisation des établissements et de recrutements de personnels. “Aujourd’hui, et les années à venir, malheureusement, voient une érosion du pouvoir d’achat des personnes âgées. Si vous augmentez le prix de journée et si les personnes âgées ne peuvent pas payer, comme le département a fait le choix de n’avoir que des places agréées à l’aide sociale, c’est le département qui financera” explique Xavier Fortinon. “On souhaite donc financer ces recrutements afin que ça impacte le moins possible le prix de journée.”

Lire l’article original