18 octobre 2021

Labouheyre, nouvelle commune landaise récompensée pour sa douceur de vivre

La commune landaise reçoit ce samedi 16 octobre le label Cittaslow, un label international qui valorise les villes où il fait bon vivre. Lire l’article original

Qu’on se le dise : “Labouheyre, c’est le paradis.” Et ce n’est pas uniquement Jean-Louis Pédeuboy, le maire de la commune, qui le dit. La ville, qui compte 2.800 habitants, reçoit ce samedi le label Cittaslow, une distinction internationale qui valorise les municipalités de moins de 50.000 habitants pour leur douceur de vivre. Labouheyre est d’ailleurs la deuxième ville des Landes, après Labastide-d’Armagnac, à recevoir ce label, et la douzième de France.

“Ce label vient de la tendance slow-food, en opposition au fast-food”, explique Jean-Louis Pédeuboy, “et cela a été décliné en Cittaslow, les villes où on prend le temps de vivre”. Dans ce label, il y a sept axes principaux sur lesquels il faut obligatoirement mener des réflexions : 

  • l’énergie et l’environnement les infrastructures.
  • la qualité de la vie urbaine.
  • l’agriculture, le tourisme et l’artisanat.
  • l’hospitalité, la prise de conscience et la formation.
  • la cohésion sociale.
  • le développement des partenariats.

Concrètement, ce qui a fait la différence pour Labouheyre, c’est le fait “qu’on est une ville multi-ethnique, donc on a une richesse culturelle”, décrit le maire. De plus, “nous sommes reconnu site végétal remarquable, notamment grâce à la place de la mairie, qui est magnifique. Nous essayons aussi de créer des espaces intergénérationnels, des parcs, où les gens vivent ensemble, se côtoient”, et c’est d’ailleurs tout l’enjeu pour Jean-Louis Pédeuboy : “Faire en sorte que les uns et les autres se connaissent et se respectent.”

Donner une nouvelle image à la ville

Grâce à ce label, la municipalité entend continuer sa campagne de communication pour donner une nouvelle image à la ville. “On a un a priori un peu négatif sur Labouheyre, parce qu’on est au bord de l’autoroute, et on se souvient des accidents de la nationale 10… Donc on travaille pour redonner une image positive de notre commune”, explique le maire. “Cela permet aussi de communiquer de manière un peu originale, pour se différencier des autres”, ajoute Jean-Louis Pédeuboy.

Un label qui va permettre du même coup de rendre la ville plus attractive. “Les nouveaux habitants, qui viennent des grandes villes, qui sont habitués à avoir plein d’équipements de très haute qualité, vont retrouver ici, grâce à tout ça, une belle qualité de vie. C’est aussi l’occasion de renouveler le tissu associatif”, décrit l’élu.

Pour l’occasion, une journée spéciale est organisée ce samedi, avec plusieurs événements :

  • 8h-17h : marché des producteurs et de l’artisanat.
  • 10h : assemblée générale Cittaslow, au cinéma Le Félix.
  • 11h30 : groupe folklorique “Bouheyrins, Bouheyrines”.
  • 12h : Remise officielle du label, vin d’honneur, et auberge espagnole rythmée par “Mystère Daoud”.
  • 15h : goûter-philo sur l’égalité garçons-filles, à la médiathèque
  • 16h : visite de l’expo Contrechamps à la maison de la photographie des Landes.

Lire l’article original