11 avril 2021

Labouheyre (40) : il sort de prison et retourne frapper son ex

Faouzi Fayek devait suivre cette semaine un stage de sensibilisation contre les violences faites aux femmes. Une des obligations auxquelles il était astreint depuis sa sortie de prison, en déc… Lire l’article original

L’homme, âgé de 35 ans, a été interpellé lundi 1er mars. Il écope de six mois ferme.

Faouzi Fayek devait suivre cette semaine un stage de sensibilisation contre les violences faites aux femmes. Une des obligations auxquelles il était astreint depuis sa sortie de prison, en décembre dernier, pour violences sur conjointe. Mais ces agissements du début de semaine le ramènent en détention.

Lundi 1er mars, donc, l’homme de 35 ans est interpellé par les gendarmes de Labouheyre. Il vient de refuser de s’arrêter malgré la demande des militaires. À ses côtés, ils découvrent une femme avec un œil au beurre noir. Celle qu’il avait déjà violentée par le passé.

La victime explique qu’avec Faouzi Fayek, ils étaient chez un ami pour prendre l’apéritif mais qu’une dispute a dégénéré. L’homme la frappe, elle se défend mais est sérieusement rossée. Elle se voit prescrire quatre jours d’incapacité totale de travail (ITT). L’ami chez qui le couple se trouve tente de les séparer. Il prend également des coups et repart avec deux jours d’ITT.

Pas d’aménagement de peine

Faouzi Fayek, multirécidiviste et condamné à plusieurs reprises, a été jugé ce vendredi 5 mars au matin, dans le cadre d’une comparution immédiate devant les juges montois. L’homme est en état de récidive légale. Il avait récemment été condamné pour des violences sur conjointe.

Face aux deux ans de prison ferme requis par le parquet de Mont-de-Marsan, le prévenu est condamné à dix mois de prison, dont quatre mois de sursis. Les juges refusent l’aménagement de peine et acte son maintien en détention.

Il a interdiction de paraître dans les Landes et d’entrer en contact avec la victime.

Lire l’article original