30 juillet 2021

La transformation numérique au cœur du plan de relance

LANDES-GERS Lors de sa visite au château de Reys à Créon d’Armagnac,   Cécile Bigot-Dekeyzer, préfète des Landes, a rencontré Stéphanie et Franck Martin, maitres des lieux, ainsi que Catherine Dupouy, maire de Créon d’Armagnac. Madame la préfète a apporté les précisions suivantes sur la transformation numérique qui est au cœur du plan de relance:  » […] Lire l’article original

LANDES-GERS

DSC_0055

Lors de sa visite au château de Reys à Créon d’Armagnac,   Cécile Bigot-Dekeyzer, préfète des Landes, a rencontré Stéphanie et Franck Martin, maitres des lieux, ainsi que Catherine Dupouy, maire de Créon d’Armagnac.

Madame la préfète a apporté les précisions suivantes sur la transformation numérique qui est au cœur du plan de relance:

 » L’objectif du Gouvernement est de réussir la diffusion et l’adoption du numérique aussi bien par l’ensemble des acteurs économiques que par les citoyens de tous les territoires.

Dès le premier confinement, le gouvernement a déployé un effort sans précédent pour soutenir l’économie nationale et préparer la reprise.

Outre les fonds de soutien mis en place, le premier ministre a annoncé un plan de relance inédit de 100 Mds€ pour l’ensemble de l’économie française, avec une mobilisation exceptionnelle destinée à accompagner la transformation numérique de l’ensemble des organisations (entreprises, associations, administrations, etc.) et à faciliter l’accès du numérique pour tous.

C’est autour de quatre grands enjeux que France Relance vient donner un appui financier et humain pour faciliter la transformation du numérique, à travers de nombreux dispositifs :

La transformation numérique des TPE et PME (près de 100M € au niveau national).             

La transformation numérique des territoires (908M€ au niveau national)                               

Le soutien aux associations de lutte contre la pauvreté pour améliorer l’inclusion numérique (1,2M € au niveau régional). La transformation numérique de l’enseignement (160M € au niveau national).

La numérisation des entreprises est un enjeu de compétitivité et de productivité de l’économie française : la digitalisation des processus internes, de la communication ou encore des modes de distribution des entreprises constituent un potentiel de croissance.

Le plan France Relance consacre près de 100M€ au soutien à la transformation numérique des TPE et PME au niveau national. Ce soutien se décline en trois dispositifs :

• Des diagnostics numériques gratuits pour les TPE et PME opérés par les chambres de commerce et d’industrie (CCI) et les chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) ;

• Une aide sous forme de subvention de 500€, le chèque France Num, à destination des TPE (entreprises de moins de 11 salariés) pour l’achat de solutions numériques ;

• Un accompagnement gratuit pour les TPE et PME qui souhaitent bénéficier d’un programme de sensibilisation ou la mise en oeuvre d’un plan d’action de numérisation.

Dans les Landes, 93 TPE/PME ont déjà bénéficié de diagnostics numériques gratuits opérés par les CCI et les CMA et 310 TPE ont bénéficié du chèque France Num.

Des exemples de lauréats dans les Landes :

 Le Château Reys à Créon d’Armagnac a bénéficié d’un chèque France Num de 500 euros. Le Comité Départemental Olympique et Sportif des Landes (CDOS): l’objectif pour le conseiller numérique consistera à améliorer les outils numériques, ceux du CDOS qui dispose de son propre réseau mais aussi ceux de tous les comités départementaux des différentes fédérations qui sont affiliées et de leurs clubs (exemple tennis club de Saint-Pierre-du-Mont). Le recrutement envisagé : un CDI dès le 1er septembre 2021. Le projet « YOUNG CAFE ET FABRIK A PROJETS » porté par l’association « Traverses parcours » va bénéficier d’une subvention de 55 000 euros. Au sein du tiers lieu Young, un espace café permet un accueil inconditionnel du public par des professionnels de l’insertion, une Fabrique et un espace de médiation numérique permettent d’accompagner les jeunes dans la formulation d’un projet.

 Au total, dans les Landes 35 conseillers numériques seront affectés dans 30 structures.

Le dispositif prévoit :

• Un soutien financier de 50 000 euros par poste. Ce soutien est formalisé au travers d’une convention de subvention d’une durée de 24 à 36 mois.

• La prise en charge des frais de formation initiale et/ou continue sur la base d’une formation certifiante

• De disposer d’une animation nationale adressant des ressources (foire aux questions, guides, webconférences par l’ANCT, etc)

Lire l’article original