22 juin 2021

La marque Husteria à St Sever : le carnet de commandes pour 2021 est déjà plein

C’est un vrai succès pour l’entreprise landaise. Parti de 0 en 2015, son créateur, Loïc Bernadotte a adapté son offre : il a commencé par les créations d’objets, avant de se tourner vers l’agencement de maison : et ça marche. Lire l’article original

Tout commence au Noël 2014 : Loïc Bernadotte, ingénieur aéronautique, est en panne sèche d’idées cadeaux. Comme il a du matériel de production et des idées, le montois s’est dit : « pourquoi ne pas fabriquer des objets insolites, des luminaires ». Il offre ses créations sous le sapin à ses proches, qui ont trouvé ça « génial », et qui l’ont poussé à continuer dans cette voie. Loïc, à cette époque-là, travaille depuis 10 ans pour de grandes entreprises, des sociétés internationales, en tant qu’ingénieur, dans le domaine de l’aéronautique. Il décide de tout plaquer pour plusieurs raisons, et se tourne vers cette nouvelle activité.

Interview de Loïc Bernadotte dans la Nouvelle Eco, à écouter ici.

De 0 € à un carnet de commande plein jusqu’en 2022

Loïc Bernadotte part de 0, aucune aide au départ : il avait démissionné. Mais il réussit à convaincre sa banque de le suivre et de lui accorder un prêt pour se lancer. Il crée « Husteria » : marque déposée en 2015. Dans son atelier à St Sever, il fabrique des objets en bois, des œuvres artisanales, avec des lignes contemporaines : des meubles télé, des étagères, des bibliothèques, mais aussi des lampes, des objets de décoration. En fonction de la demande, Loïc adapte son offre : il se tourne de plus en plus vers l’agencement de la maison : de la cuisine au salon, Loïc réalise des meubles, des escaliers, des verrières ou encore des dressings. C’est devenu l’activité principale de l’entreprise.

Avoir le meuble que la personne souhaite à 100% : on est dans le sur-mesure du sur-mesure.

Avec cette nouvelle direction, le carnet de commande se remplit : il est plein jusqu’en 2022. Ce succès, le landais l’explique par la confiance des clients. Parfois, on fait appel à lui pour un dressing ou un parquet, et les clients en profitent pour lui confier d’autres travaux, comme refaire la cuisine par exemple. En plus, avec les confinements et le couvre-feu, les français restent chez eux, et Loïc Bernadotte a constaté qu’ils ont des idées pour refaire leur intérieur : « C’est une aubaine pour moi, je suis là pour les servir. »

Husteria se différencie clairement dans son approche, la marque landaise est à l’opposé par exemple des célèbres meubles suédois. Elle vise le haut de gamme : des meubles qui peuvent être transmis de génération en génération, qui peuvent durer dans le temps. Ce savoir-faire est landais le rappelle son fondateur : « c’est une marque née dans les Landes, avec des chantiers faits par des landais pour des landais ».

La Chronique Eco sur France Bleu Gascogne, c’est du lundi au vendredi à 7h15

Lire l’article original