17 mai 2021

La mairie de Pouillon propose une aide financière aux jeunes en difficulté à cause du Covid

Une aide financière est proposée aux étudiants en difficulté par la mairie de Pouillon, dans les Landes. L’aide d’un montant de 200 euros est accordée en échange de trois jours de travail au profit de la commune. Elle doit permettre aux jeunes touchés par la crise sanitaire de changer d’air. Lire l’article original

Dans les Landes, la mairie de Pouillon propose une aide financière aux étudiants en difficulté à cause de la crise du Covid-19. En contre-partie de cette aide, d’un montant de 200 euros, les jeunes doivent travailler trois jours au service de la commune. Ils devront notamment aider les enfants à faire leurs devoirs, participer à de petits travaux pour la commune ou encore donner un coup de main à une association. 

“C’est un geste que l’on fait mais nous ne sommes pas là pour faire l’aumône, prévient Patrick Vilhem, le maire de Pouillon. Les jeunes ne demandent qu’à travailler, alors on leur demande en échange de cette somme de réaliser des actes au profit de la collectivité”

Pallier l’absence de “petits boulots”

La mairie de Pouillon a décidé de mettre en place cette aide afin de soutenir financièrement la jeunesse. “Avec la crise sanitaire, les jeunes ne peuvent plus avoir de petits boulots, c’est très compliqué pour eux à l’heure actuelle, explique Patrick Vilhem. Donc on s’est dit que c’était un moyen pour qu’ils gagnent un peu d’argent”.

Ces gens là sont notre avenir, il ne faut pas l’oublier

Permettre aux jeunes de s’amuser

Mais cette aide financière doit surtout permettre aux jeunes de s’amuser. “J’ai constaté que les jeunes n’étaient pas malades et qu’ils avaient une vie fortement bouleversée, en particulier les étudiants, insiste le maire de Pouillon. Quand vous êtes tout seul dans un petit studio, que vous avez cours en ligne, que vous êtes loin de votre famille, la vie n’est pas sympa. Psychologiquement, c’est terrible”. 

Patrick Vilhem estime que les trois confinements nationaux ont été particulièrement difficiles à vivre pour les étudiants. “On a été en prison pendant pas mal de temps et pour la jeune génération, c’est encore pire, je dirai même injuste. Ils ont été privés de sociabilité, il faut maintenant leur permettre de changer d’air”, poursuit-il. 

Inscriptions ouvertes

L’aide sera accordée à 40 candidats en fonction de différents critères. Les étudiants de l’enseignement supérieur doivent notamment attester d’un certificat de scolarité, être domiciliés à Pouillon et être âgés de 18 à 23 ans. Les jeunes en formation professionnelle rémunérée ne sont pas éligibles. Les inscriptions sont à retirer à la mairie de Pouillon.

“Eux ne sont pas malades et font des efforts, maintenant c’est à notre tour.”, conclut Patrick Vilhem.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix


Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Lire l’article original