9 décembre 2021

“J’y crois très fort”, les militants Les Républicains landais optimistes pour 2022

Ce mercredi, Valérie Pécresse, candidate à l’élection présidentielle est venue à Saint-Sever pour draguer l’électorat landais. Les militants Les Républicains des Landes sont très optimistes quant à la droite au pouvoir en 2022. Lire l’article original

Ils sont très optimistes. Les militants Les Républicains des Landes se sont donnés rendez-vous à Saint-Sever ce mercredi 24 novembre 2021, pour écouter Valérie Pécresse, candidate à l’élection présidentielle venue présenter son programme et séduire l’électorat de droite landais.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

“Pour moi la droite c’est une nécessité pour 2022, pour que la France soit la France”, lâche Marie-Claire. “Et puis une femme au pouvoir, comme Valérie Pécresse, ce serait très bien pour la France.” Lucien, comme Marie-Claire, s’est laissé séduire par Valérie Pécresse. “Elle a de très bons arguments, et la situation actuelle est favorable aux idées de droite, alors j’y crois.”

Françoise était une militante MoDem, porté par François Bayrou, mais déçue de son ralliement à Emmanuel Macron à la précédente Présidentielle. “Pour la première fois depuis que le MoDem a été créé en 2007, je vais voter à droite. Donc j’y crois très fort, je suis optimiste”, explique celle qui s’est sentie trahie en 2017.

Pour d’autres le cœur balance encore. “J’hésite encore entre Emmanuel Macron et Valérie Pécresse. Il faudra confronter les programmes, regarder les débats. Je crois en la victoire de la droite, mais l’électorat est un peu éparpillé entre ceux qui se droitisent de plus en plus et ceux qui pouvaient avant voter Juppé et qui vont voter Macron”, analyse Kévin.

Le prochain rendez-vous, pour les militants LR, est la primaire de la droite, le 1er et le 4 décembre prochain.  

Lire l’article original