12 mai 2021

Joggeuse percutée mortellement à la base de Mont-de-Marsan : 6 mois de prison ferme pour le conducteur

Le conducteur de 27 ans a été condamné à quatre ans de prison dont six mois ferme, ce vendredi 23 avril, au tribunal de Mont-de-Marsan, pour avoir percuté, ivre, Marion Aubert, fin février, sur le base aérienne 118. La jeune militaire de 24 ans était morte deux jours plus tard à l’hôpital. Lire l’article original

Ce jour-là, elle faisait son jogging sur la base aérienne de Mont-de-Marsan, quand elle a été percutée par un automobiliste ivre. Le conducteur, lui aussi un militaire, a été condamné, ce vendredi 23 avril, au tribunal judiciaire montois, à quatre ans de prison dont six mois ferme.

Elle était si heureuse dans son début de carrière

L’idée d’une joggeuse insouciante m’est insupportable, lâche le père de Marion Aubert, à la barre. Ma fille portait un t-shirt blanc, elle courrait sans écouteurs. Elle était si heureuse dans son début de carrière, elle ne se serait pas mise en danger.” 

La dernière trace de pas de la jeune femme a été relevée au milieu de la route, mais son père insiste : sa fille était visible, elle s’est mise de côté en entendant la voiture.

1,14 grammes d’alcool dans le sang

Le conducteur, militaire de 27 ans, garde sa version : manque de visibilité, faible lumière du début de soirée. Il reconnaît, cela dit, avoir bu – il avait 1,14 grammes d’alcool dans le sang – en assurant qu’il se sentait capable de conduire. À plusieurs reprises, il s’excuse auprès des parents de la victime.

Il doit être emprisonné le 3 mai, il a dix jours pour faire appel de la décision du tribunal. À sa peine de prison, s’ajoute une obligation de soin, de travail et de remboursement de la partie civile (les parents et la sœur de la victime).

Lire l’article original