16 septembre 2021

Incendies dans les Landes : une quarantaine d’hectares détruits à Mimizan, un camping et des habitants évacués à Seignosse

Les épaisses fumées sont visibles à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde, les photographies affluent sur les réseaux sociaux, ce samedi 28 août. Un incendie de grande ampleur s’est déclaré à Mi… Lire l’article original

Par Camille Rigeade, Jeanne Paturaud et nos correspondants

Deux incendies à Mimizan et aux alentours de l’étang blanc, à Seignosse, se propagent. D’importants moyens sont mobilisés, avec le renfort de canadairs

Les épaisses fumées sont visibles à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde, les photographies affluent sur les réseaux sociaux, ce samedi 28 août. Un incendie de grande ampleur s’est déclaré à Mimizan, vers 16 heures, dans le secteur de l’aire des gens du voyage, sur la route d’Escource, à proximité de l’aérodrome. Le maire de la commune, Frédéric Pomarez, joint par “Sud Ouest”, évoquait, vers 18 heures, une quarantaine d’hectares déjà partis en fumée.

Huit unités de pompiers, soit une cinquantaine de personnes, sont mobilisées. Le vent compliquait l’opération. Un hélicoptère, habituellement dédié aux baignades, a été réquisitionné. Deux canadairs sont arrivés en renfort pour aider à maîtriser le feu. Les gendarmes bloquaient la circulation dans la périmètre.

Evacuations à Seignosse

À Seignosse, un autre incendie, qui s’est déclaré vers 17 heures, est aussi en cours, dans le secteur de l’Étang Blanc. Les pompiers de Saint-Vincent-de-Tyrosse, Tosse et Capbreton interviennent sur le terrain. Le feu n’évoluait « pas forcément dans un seul sens », indiquait, sur place, le capitaine de gendarmerie Frédéric Pardenaud. Des rafales de vent, survenues en fin d’après-midi, ont fortement inquiété les secours.

La fumée vue depuis Hossegor ce samedi après-midi.
La fumée vue depuis Hossegor ce samedi après-midi.

Pierre-Alex Barcoïsbide

Une trentaine de personnes, qui logent dans le camping L’Etang Blanc, ont été évacuées, les maisons autour de l’étang également. Ces personnes pourraient être relogées dans un camping à Capbreton, ou dans une salle mise à disposition par la mairie. Il est fortement conseillé d’éviter la route D 189.

Vers 20 heures, selon une source, entre 30 et 40 hectares étaient touchés. En soirée, deux canadairs, qui effectueraient des rotations entre Mimizan et Seignosse, survolaient la zone.

La D189 menant au camping L’Etang blanc a été barré.
La D189 menant au camping L’Etang blanc a été barré.

Jeanne Paturaud

Depuis la plage des Casernes, à Seignosse ; un cliché pris peu avant 17h30.
Depuis la plage des Casernes, à Seignosse ; un cliché pris peu avant 17h30.

A. C.

Lire l’article original