16 septembre 2021

Inauguration de la cité judiciaire de Mont-de-Marsan : retour sur les procès retentissants de la cour d’assises des Landes

1 1989 : la tuerie de BelhadeEn 1985, Jean-Claude Bonnefon était exécuté avec sa compagne, Lucienne Cousse, et Jean-Michel Linder, leur employé. Bonnefon tenait le relais de chasse de la Leyre, à côté… Lire l’article original

1 1989 : la tuerie de Belhade

En 1985, Jean-Claude Bonnefon était exécuté avec sa compagne, Lucienne Cousse, et Jean-Michel Linder, leur employé. Bonnefon tenait le relais de chasse de la Leyre, à côté de Belhade, dans la Haute Lande. Les cadavres des trois personnes, tuées par balle, sont découverts calcinés dans les décombres du pavillon incendié. Cinq hommes sont traduits en justice, dont Jacques Horvath, un proche de Bonnefon avec qui il se serait brouillé. Horvath, ami de Francis Ardanny, bien connu dans le milieu bordelais, n’aurait pas supporté le refus de Bonnefon d’importer son affaire de prostitution en terre landaise. La perpétuité est infligée à quatre prévenus sur cinq. Quatre ans plus tard, un procès en appel livre un verdict sensiblement identique.

En 1985, trois corps avaient été découverts dans les décombres de cabanes incendiées.
En 1985, trois corps avaient été découverts dans les décombres de cabanes incendiées.

Archives « Sud Ouest »

Sur le meme sujet

Lire l’article original