15 avril 2021

Ils se mobilisent pour remettre en état l’hippodrome

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES Après les inondations de ce début d’année, qui évidemment ont occasionné des dégâts à l’hippodrome  de la Douze, une trentaine de membres de la Société hippique de Cazaubon, s’est retrouvée vendredi 19 mars, pour  remettre en état les pistes et les locaux. Tous les ans, dès le printemps, les bénévoles se mobilisent […] Lire l’article original

CAZAUBON-BARBOTAN LES THERMES

IMG_5341

Après les inondations de ce début d’année, qui évidemment ont occasionné des dégâts à l’hippodrome  de la Douze, une trentaine de membres de la Société hippique de Cazaubon, s’est retrouvée vendredi 19 mars, pour  remettre en état les pistes et les locaux.

Tous les ans, dès le printemps, les bénévoles se mobilisent pour améliorer le site,  et l’embellir avec des fleurs, peintures, tonte de pelouses… Mais cette année, quand les eaux se sont retirées, elles ont laissé beaucoup des branches mortes et autres déchets sur les pistes, pelouses et environs des locaux.

Pour les locaux, l’humidité était tellement importante que certains cartons contenant des objets étaient abimés et que la moisissure couvrait les murs intérieurs.

Durant la matinée, les dames de la société hippique, avec beaucoup d’entrain, ont  tout d’abord nettoyé les murs, et effectué  tout le rangement nécessaire.  Déjà, à midi, ces dames avaient  bien remis en état les locaux.

Les hommes se sont investis à ramasser toutes les branches et bouts d’arbres  apportés par les eaux. Certains installaient de nouveaux piquets de clôture et remettaient de l’ordre sur le terrain, notamment refaisaient les barrières…

Pierre Sauvage, président de la Société hippique cazaubonnaise a profité de l’occasion pour rappeler que la Société hippique se porte bien avec une soixantaine de membres :

« L’année 2020 a été spéciale, nous avons tout de même organisé trois réunions, deux à Cazaubon, évidemment sans le public, et la troisième à l’hippodrome de Castera-Verduzan, le nôtre étant inondé. Nous espérons que l’année 2021 sera différente, mais pour le moment ça n’en prend pas le chemin. Pour le moment, nous avons sorti l’arrosage et nous allons innover en l’installant  en souterrain. »

Les membres de la Société hippique ont vivement félicité Richard  Westerink , qui est vice-président de la Société hippique, pour la victoire  d’Étonnant  au prix de Paris. Ce moment a donné une petite touche festive à cette journée de travail.     

Lire l’article original