25 février 2021

Hôpital de Dax : depuis la cyberattaque, les experts évaluent les dégâts

Ce mardi 16 février, une semaine après la cyberattaque de l’hôpital de Dax, les ordinateurs et tout le système informatique sont toujours hors service ; le nettoyage entamé par les experts de “Orange Cyberdefense” pourrait être long. Lire l’article original

Quelques heures seulement après la cyberattaque de l’hôpital de Dax, la direction a alerté Orange Cyberdéfense. Une semaine plus tard, ce mardi 16 février, les informaticiens “spécialistes de réponse à incident” poursuivent leur mission : évaluer les dégâts puis nettoyer tout le système informatique du centre hospitalier.

Ça ne sert à rien d’être dans la précipitation

“C’est difficile de dire, ‘il y en a encore pour X semaines pour l’ensemble des soins’, il y a peut-être des gens qui vont retrouver l’accès à des services assez rapidement”, assure Nicolas Arpagian, vice-président de la stratégie et des affaires publiques à Orange Cyberdéfense. 

“L’idée, c’est que ce soit bien fait, et avec rigueur, poursuit-il. Et puis c’est surtout que si vous avez laissé des résidus, des bouts de codes malveillants, c’est comme si vous remettiez de la peinture sur un mur pourri : à un moment, votre belle peinture va s’écailler.”

Nettoyer plutôt que déchiffrer 

Les hackers auteurs de l’attaque ont chiffré les données du système informatique de l’hôpital, les rendant inaccessibles. “La voie du déchiffrement est très, très complexe et qui est rarement la porte de sortie de ce type de crise, note Nicolas Arpagian, on est davantage dans le nettoyage des équipements, voire comment on peut reconstruire l’infrastructure informatique.”

Ensuite, il faut se mettre en situation pour être sûr que le pirate ne se dise pas ‘ce qui a marché hier pourrait remarcher aujourd’hui'”, conclut-il.

Lire l’article original